Quelle carrière pour les Miss Belgique ?

Laurence Langen a été élue Miss Belgique 2014 ce samedi 11 janvier à La Panne. Elle succède à la Liégeoise Noémie Happart... Que va-t-il advenir de cette dernière, une fois son règne achevé ? Intéressons-nous à la carrière actuelle des précédentes reines de beauté de Belgique....

Une carrière médiatique toute tracée

On dit bien souvent que les Miss aspirent toutes à une carrière dans les médias. Et effectivement, c’est bien souvent là qu’on les retrouve... Certaines avec plus de panache que d’autres.

Julie Taton par exemple a complètement réussi à faire oublier son passé de Miss. La Namuroise couronnée en 2003 a commencé en tant que simple speakerine sur RTL-TVI, mais est devenue en quelques années la présentatrice vedette et ultra-populaire de l’Amour est dans le Pré et de Belgium’s Got Talent.

Tatiana Silva, Miss Belgique 2005, s’est davantage cherchée avant de finir à la présentation de la Météo sur la RTBF. Elle a notamment travaillé au cabinet du ministre de la coopération internationale, ouvert un magasin de vêtements et a enregistré un single.

Alizée Poulicek en revanche, malgré une grande popularité et une ambition affichée de travailler dans les médias, est cantonnée à la co-présentation d’une émission sportive hebdomadaire sur Belgacom TV.

Débauchées par les politiques

Les partis politiques sont très attirés par les anciennes Miss, véritables attrapes-voix. Même si en général, les Miss ne persévèrent pas dans cette carrière…

Annelien Coorevits, Miss Belgique 2007, s’est lancée en politique en 2009 en participant aux élections régionales sur les listes de l’Open-VLD. Sans succès… Marié au capitaine de l’équipe d’Anderlecht Olivier Deschacht, elle a récemment publié un livre dont le titre est « Eerste hulp bij daten » où elle explique aux filles comment draguer, et envisage même de créer une agence de rencontres.

Cilou Annys, Miss Belgique 2010, avait fait parler d'elle en piétinant le drapeau belge aux côtés de Bart de Wever en couverture d'un magazine flamand, 10 jours après son élection. Véritable BV, Cilou travaille désormais comme mannequin et a même fait une jolie apparition dans une pub pour les formations du CEFORA.

Mais sinon ?

A quoi peut se consacrer une Miss, si elle n’est pas intéressée par le pouvoir de la politique ou les paillettes des médias ?

Laura Beyne, Miss Belgique 2012, travaille désormais en tant que vendeuse de voitures de luxe chez Dream Car à Bruxelles. Elle combine ce travail avec des études en immobilier. Elle déclaré à Het Laatste Niews qu’elle attendait avec impatience la fin de son contrat avec le sponsor Peugeot pour pouvoir rouler en Bentley !

Etudiante en droit lors de son élection, Justine De Jonckheere a abandonné ses études pour se consacrer à ses obligations. La Miss Belgique 2011 s’est ensuite dirigée vers des études de communication à la Haute école Howest, à Courtrai, et a réussi en juin avec grande distinction sa deuxième année. Des études qu’elle combine avec une carrière de mannequin.

L'entretien d'embauche de Miss Belgique

Retour à la liste