Quelles solutions pour les pénuries de profils dans le digital en Wallonie ?

Date de publication: 14 oct. 2023
Catégorie:

Après l’Horeca, le secteur de l’ICT lance un S.O.S pour trouver de nouveaux talents en Wallonie. Avec 7% de postes vacants, et une économie qui se digitalise de plus en plus, l’heure est venue de mettre les bouchées doubles…

Solutions métiers IT

« Nous estimons que 14.500 postes sont à pourvoir en Wallonie et à Bruxelles, un chiffre qui va grimper à 22.000 d’ici 2030 en fonction des plans de croissance de la BNB » explique Jeroen Franssen, Senior Talent Expert chez Agoria. « En tenant compte du fait que ces deux Régions sont justement celles où le taux de productivité par an d’une personne qualifiée en informatique est le plus élevé (respectivement 140.000 euros en Wallonie et 213.000 euros à Bruxelles, contre 131.000 euros en Flandre), il est aisé d’estimer la perte de création de richesse que cela représente pour la communauté ».

Se faire rencontrer l’offre et la demande

Face à la situation, les cinq Centres de Compétence wallons du Numérique (Cepegra, Technifutur, Technobel, Technocité et Technofutur TIC) tournent plus que jamais à plein régime afin de former des milliers de demandeurs d’emploi dans les domaines les plus variés et porteurs, allant du gaming à la sécurité des réseaux, en passant par la programmation, l’e-Marketing, le Data Management, etc. Et, alors qu’elles peuvent déjà se targuer de plus de 75% de mise à l’emploi quasi immédiate, ces institutions tant génératrices de talents que d’espoirs, se regroupent sous la bannière Numeria pour organiser un marathon d’interviews de recrutement ces 18 et 19 octobre. « Si cet événement fête déjà son 13ième anniversaire, la pandémie nous a forcé d’opter pour un format 100% digital qui rencontre, depuis 3 ans, un succès exponentiel » précise Laura Beltrame, Présidente de l’Organe d’Administration de Technofutur TIC. « Des centaines de candidats se pressent ainsi au portail du Job IT Day pour rencontrer des dizaines d’entreprises lors de plus d’un millier d’interviews ayant lieu en seulement 48 heures. Notre objectif est donc clair : amplifier le dispositif à l’avenir ! ».

Job IT Day : un marathon d’interviews de recrutement

« Le Job IT Day est, pour nous, le sommet de l’iceberg puisque, dans le cadre de l’année européenne des compétences, nous mettons tout en œuvre pour renforcer les liens déjà établis de longue date avec les entreprises. » avance Guibert Debroux, Directeur au sein du Forem du Département Formations et Services aux Entreprises. « Nous n’avons ainsi de cesse que de nous aligner sur leurs besoins immédiats, de moyen et long terme, de mettre sur pied des programmes résolument axés sur l’expérience de terrain et, last but not least, de promouvoir les ‘soft skills’ qui sont désormais l’apanage d’un expert complet du digital devant comprendre les implications business, organisationnelles, humaines et sociétales de son travail ».

« C’est une excellente initiative, à la fois pour les nombreux talents dont nous disposons en Wallonie mais également pour tout le tissu d’entreprises, de PME et de start-ups actives dans le secteur de l’IT. Un peu moins d’une entreprise sur deux peine à recruter de nouveaux profils. Cela constitue inévitablement un frein à leur croissance. » ajoute Willy Borsus, Vice-Président de la Wallonie, Ministre de l’Économie, du Numérique, de l’IFAPME et des Centres de Compétences, « Il faut également souligner la mobilisation et la qualité du travail qui est mené quotidiennement avec les apprenants dans les différents Centres de Compétence du réseau. En 2022, un peu plus de 19.800 personnes y ont été formées. C’est remarquable ! » Et si le lancement de votre carrière dans le digital ne tenait qu’à un clic ?

Plus d’informations sur www.jobitday.be