Quelques astuces légales pour réduire ses impôts

Rédigé par: Jennifer Mertens
Date de publication: 26 juin 2019

Le temps est aux déclarations d’impôts. Un passage obligé pour tous les Belges qui peut s’avérer compliqué, voire ennuyeux. Mais si on s’y prend correctement, il est possible de réduire ses impôts. On vous explique comment faire cela grâce à des astuces parfaitement légales.

optimiser ses impôts

Déduire ses frais professionnels

Exercer un métier entraîne bien souvent des frais liés à cet exercice. Et bonne nouvelle, ces frais peuvent être déduits de ses impôts.

Ces frais peuvent être des dépenses de déplacements, des achats de matériels ou encore des frais de publicité, par exemple, tant qu’ils sont liés à l’exercice de votre métier. En fonction de votre profession, vous pouvez choisir d’appliquer un forfait légal – montant moyen déterminé pour une profession – ou déclarer vos dépenses réelles.

Dans le cas des frais réels, vous devrez être susceptible de devoir justifier l’ensemble des dépenses que vous avez déclarées. Il est donc nécessaire de garder une facture de chaque frais effectué dans le cadre de l’exercice de sa profession. Si vous faites beaucoup de dépenses professionnelles, cette option sera la plus intéressante pour vous.

Faites des dons

Contribuer financièrement à une œuvre caritative permet de bénéficier d’une réduction d’impôt de 45% du montant de votre don. Pour pouvoir profiter de cette réduction d’impôt, votre don doit être, au total sur l’année, d’au moins 40 €. L’œuvre caritative à laquelle vous faites votre don doit être une organisation agréée. Celle-ci doit établie une attestation fiscale – un reçu – pour le don que vous avez fait. Le don doit  également être fait en espèces.

>> Pour plus de détails, consultez le site du SPF Finances

Épargnez pour votre pension

En vue de votre pension, vous pouvez ouvrir un compte d’épargne-pension ou souscrire à une assurance d’épargne-pension qui s’ajoutera à votre pension légale. Sous certaines conditions, cette épargne-pension vous permettra de bénéficier d’un avantage fiscal.

Le montant des versements en question est limité par année. Vous avez le choix entre deux régimes pour l’année 2018 (exercice d’imposition 2019) :

  • le régime « classique » : maximum 960 euros avec une réduction d’impôt correspondant à 30 % (+ taxe communale) du montant versé (soit maximum 288 euros)
  • le nouveau régime : maximum 1.230 euros avec une réduction d’impôt correspondant à 25 % (+ taxe communale) du montant versé (soit maximum 307,5 euros)

Fiscalité verte

Vous pouvez profiter d’une réduction d’impôts dans le cas où vous avez investi dans une isolation du toit de votre maison ou acheter un véhicule électrique. Les cas et conditions pour une réduction « verte » d’impôts ont été pas mal modifiés ces dernières années, pensez à consulter le site Internet du SPF Finances.

>> Plus s’informations ici

Garde d’enfants

Les parents qui ont recours à une garde d’enfants peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt. Pour en profiter, il faut cependant que les dépenses liées à la garde de son ou ses enfant(s) répondent à plusieurs critères. Voici les situations où les dépenses pourraient faire l’objet d’une réduction d’impôt :

  • la garde d'enfants avant le début des cours (accueil préscolaire)
  • la garde d'enfants pendant la pause de midi
  • la garde d'enfants après les heures normales de classe (accueil postscolaire)
  • la garde d'enfants pendant toutes les vacances (par exemple les camps de vacances organisés par des mouvements de jeunesse, les plaines de jeux organisées par les communes, divers stages en matière de sport, de science, de langue, de culture…)
  • la garde d'enfants pendant les journées libres d’école
  • la garde d'enfants pendant les week-ends
  • la garde d'enfants en internat
  • la garde des enfants qui ne vont pas encore à l’école

Par ailleurs, la réduction d’impôt pour une garde d’enfant n’est valable que pour les parents qui perçoivent des revenus professionnels.

>> Consultez le site du SPF Finances pour plus d’informations sur le sujet

Titres-services et chèques ALE

Les titres-services et chèques ALE sont des moyens de paiement « qui vous permet de bénéficier, à des tarifs avantageux, de prestations d’aide-ménagère, de repassage, de courses ménagères ou de transport de personnes à mobilité réduite », dans le cas des titres-services, et des prestations suivantes pour les chèques ALE :

  • petits travaux d'entretien et de réparation au domicile de l'utilisateur refusé par les professionnels en raison de leur faible importance
  • la garde et les soins apportés aux animaux domestiques en l'absence des propriétaires (s'il n'y a pas de pension pour animaux dans les environs)
  • aide pour la garde ou l'accompagnement de personnes malades ou d'enfants
  • aide pour accomplir des formalités administratives
  • aide au petit entretien du jardin

Il vous donne droit à une réduction d’impôt lorsque vous en achetez.

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi