Qui touchera la prime de fin d’année et quand tombera-t-elle?

Publié : mercredi 20 décembre 2017

Le “treizième mois” arrive généralement en même temps que le salaire de décembre pour la majorité des travailleurs. Mais y aurez-vous droit cette année?

Cette prime n’est légalement pas obligatoire, expliquent nos confrères de l'Écho. En effet, dans certaines entreprises ou certains secteurs, les travailleurs ne reçoivent tout simplement pas de treizième mois.

“Vous aurez une prime de fin d’année si ce droit est fixé dans un contrat de travail individuel ou si c’est l’usage dans l’entreprise ou s’il y a un engagement ou une promesse unilatérale de l’employeur de payer cette prime de fin d’année ou si ce droit est fixé dans une CCT sectorielle ou d’entreprise”, selon les explications de la Confédération des Syndicats Chrétiens (CSC) relayée par l'Écho.

Par exemple, tous les travailleurs de la CP 200 (la plus grande commission paritaire du pays qui regroupe environ 450.000 employés), qui ont au moins six mois d’ancienneté, reçoivent cette prime de fin d'année.

En général, ce treizième mois est versé en même temps que la rémunération de décembre. Mais d’autres modalités peuvent éventuellement être prévues dans la CCT du secteur ou au niveau de l’entreprise.

Aurez-vous droit à la prime de fin d'année si vous n'avez pas travaillé une année entière chez un employeur?

Oui, mais le montant de cette prime est d’office diminué pour les travailleurs qui n’ont pas presté une année complète chez leur employeur actuel. C’est le cas de ceux qui ont commencé à travailler en cours d’année auprès de cet employeur ou qui ont été absents pendant une longue période.

Ceux qui ont été licenciés en cours d’année ont évidemment aussi droit à une partie de la prime de fin d’année distribuée par leur ancien employeur mais au prorata des mois prestés durant cette année et à condition d’avoir au moins six mois d’ancienneté.

Enfin ceux qui ont donné leur démission ou qui ont pris leur pension dans le courant de l’année n’y ont pas droit, à mois d’avoir au moins cinq ans d’ancienneté au sein de l’entreprise, termine l'Écho.

>> Vous cherchez un job ? Découvrez toutes nos offres d'emploi !

Retour à la liste