Obtenir une meilleure pension: nouvelle possibilité dès mars 2017

Publié : jeudi 8 décembre 2016 Par

Dès mars 2017, une période de transition de trois ans débutera pour le rachat des années d’études permettant, à terme, d’obtenir une pension plus élevée, explique l’Écho.

Tout part en fait d’un avantage qui était octroyé jusqu'ici aux seuls fonctionnaires: ils bénéficiaient de la prise en charge de leurs années d’études dans le calcul de leur retraite. 

> A la recherche d'un nouvel emploi? Découvrez nos 1500 offres! 

Une même règle sera désormais appliquée à tous. Dès le mois de mars, chaque travailleur, quel que soit son statut, indépendant ou employé, pourra racheter ses années d’études pour obtenir, à terme, une pension plus importante. “A l’avenir, un montant forfaitaire de cotisation de régularisation sera fixé de manière uniforme pour les régimes de pension à 1.500 euros par année d'études”, précise l’Écho.

> Besoin de connaître votre salaire brut depuis le net ou inversement? Utilisez notre calculateur brut-net 

De cette manière, le gouvernement Michel souhaite harmoniser ce pan du système des retraites. A partir de 2020, un seul régime vaudra dès lors pour les fonctionnaires, les salariés du privé et les indépendants qui pourront tous, sur un même pied d’égalité, racheter leurs années d’études pendant 10 ans au prix de 1.500 euros par année d’études. "En outre, une réduction de 10% sera accordée en 2017 et 2018 et le montant sera déductible fiscalement. En échange, de 250 à 310 euros par an, selon la situation familiale, seront ajoutés à la pension par année rachetée”, ajoute l'Echo.  Après, ce sera plus cher.

Concrètement, jusqu’en 2020, celui qui rachètera quatre années d’études payera, après les réductions exposées ci-dessus, 5.400 euros déductibles fiscalement.  “Au bout de 3 ans de pension, la dépense sera donc amortie”, termine l’Echo.

> Voir aussi: 10 pistes pour doper votre salaire 

 

Retour à la liste