Ragots au boulot : comment réagir ?

Date de publication: 7 mars 2020

« Je vais te confier quelque chose, mais tu ne le répètes à personne ! ». Qui n’a jamais entendu cette phrase au bureau ? Pourtant, les ragots, les commérages et les rumeurs peuvent rapidement ternir l’ambiance sur le lieu de travail, surtout lorsque cela nous concerne directement. Comment gérer les ragots au boulot ?

rumeurLes ragots et les rumeurs sont attrayants pour certains collègues : sentiment de faire partie d’un groupe, sentiment d’importance voire de supériorité, envie, ennui, colère,… Les causes des cancans sont multiples.

Les ragots, quand ils sont bienveillants, ont du bon au sein d’une entreprise et d’une équipe de travail. Mais quand ils sont toxiques, ils peuvent, au mieux, instaurer des tensions; au pire, détruire une réputation et la santé émotionnelle du principal concerné. 

>> A lire aussi : Voici 5 personnes qui peuvent nuire à votre carrière

La première chose à faire est tout simplement de ne pas rentrer dans ce genre de discussions. Il est bien sûr tentant de tendre l’oreille à la machine à café quand un collègue veut vous révéler « le scoop de l’année » sur un autre collaborateur. Mais méfiez-vous. Le mieux est de ne pas alimenter les commérages et de rester en-dehors des messes basses.

Si malheureusement, vous êtes la cible de rumeurs, jouez l’indifférence. Inutile de perdre de l’énergie pour démentir une information fausse. Prenez-le avec humour devant les autres pour démontrer la futilité de la chose. 

Par contre, si les ragots peuvent vous porter préjudice, il va falloir réagir. Ne vous laissez pas déborder par les émotions. Prouvez par des faits clairs que les rumeurs sont injustifiées et confrontez directement les colporteurs pour faire une mise au point. 

>> Retrouvez toutes nos offres d’emploi