Devenir policier reste à la mode, malgré les attentats

Publié : Par

Que ce soit dans les rangs de la police local ou fédérale, les candidats motivés ne manquent pas. Et les attentats ne semblent  pas les décourager, au contraire, comme l'a souligné Michaël Jonnieaux, porte-parole de la police fédérale sur les ondes de RTL ce matin, "nous continuons à avoir de nombreux candidats qui postulent pour trouver une place dans la police, que ce soit fédérale ou locale. (...) Ils se sentent investi par rapport à la période que nous connaissons, pour lutter contre le terrorisme, sécuriser la population et la rassurer. C'est une motivation que l'on retrouve de plus en plus souvent ces derniers temps. On remarque également que la population est derrière la police, et dans ces périodes, on ressent un souhait de plus en plus important des jeunes de nous rejoindre." Chaque année 11.000 personnes postulent pour entrer dans les rangs de la police, selon Michaël Jonnieaux, porte-parole de la police fédérale.

Retour à la liste