Roi de la procrastination au boulot? Cela ne fait pas de vous un paresseux!

Rédigé par: M. Martin
Date de publication: 25 janv. 2019

Vous faites partie de ces travailleurs qui ne cessent de repousser au lendemain les tâches les moins alléchantes? On vous a même couronné roi/reine de la procrastination de votre service/département? Pas de panique, cela ne fait pas de vous un mauvais employé ou un paresseux. 

Fini les stéréotypes qui collent à la peau des procrastinateurs: contrairement à ce que l’on pourrait penser, la procrastination n’est pas forcément l’égale de la paresse ou d’une mauvaise organisation. Cette attitude aurait en effet pour source l’angoisse, la peur de l’échec ou encore le manque de confiance en soi, expliquent nos confrères de la RTBF. Les procrastinateurs ne seraient donc pas des gens qui ne font rien, ce seraient des gens qui font tout simplement autre chose de leur journée de travail. Car il y a toujours quelque chose d’autre à faire.

Une cause anatomique

La procrastination pourraient même être expliquée par notre anatomie. L’amygdale et le cortex cingulaire sont deux zones du cerveau qui interviennent dans la prise de décision. Une étude scientifique a ainsi voulu démontrer qu’une anomalie ou une faible connexion entre ces zones pourraient être à l’origine de la procrastination.

Mais comment moins procrastiner ?

S’il est encore difficile de confirmer la cause réelle de ce problème, il est pourtant possible de restreindre ses effets. Si vous faites partie des procrastinateurs, évitez toutes les distractions qui pourraient vous détourner de vos tâches professionnelles principales, cherchez à définir ce qui vous freine dans l'accomplissement de vos missions et divisez vos tâches afin qu’elles puissent paraître moins insurmontables.