Routes enneigées : 7 conseils pour éviter les accidents sur le trajet domicile-travail

Publié : jeudi 1 mars 2018 Par

Dans de telles conditions hivernales, il est nécessaire de prendre ses précautions et d’adapter sa conduite lorsque l'on prend le volant pour aller travailler. L’Institut VIAS attire l’attention sur 7 choses à ne pas faire lorsqu'il neige ou gèle pour arriver sain et sauf au boulot.

  1. Conduire un “igloo”

Avant de partir, il est important de dégivrer ou déneiger totalement son pare-brise. Enlever la couche de glace ou de neige uniquement sur une vingtaine de centimètres nuit clairement à la visibilité du conduteur et réduit son champ de vision.

  1. Porter des vêtements ou chaussures inconfortables

Conduire avec une grosse doudoune et/ou des bottes de neige risque de rendre rapidement le trajet inconfortable et peut même être dangereux car les mouvement du conducteur sont limités.

  1. Ne pas consulter les conditions météo

Il est particulièrement important de tenir compte des alertes météo avant de démarrer le moteur de sa voiture.

  1. Oublier un “kit de survie” au froid

Il est plus prudent de se munir d’accessoires complémentaires comme un racloir pour gratter le pare-brise, un chiffon pour nettoyer les vitres embuées, une lampe de poche, des gants, une couverture et de l’eau en cas d’immobilisation prolongée.

  1. Effectuer des manoeuvres brusques

Sur des routes enneigées, la douceur et le calme au volant sont de mise et les manoeuvres brusques sont à bannir. En effet, tout mouvement saccadé pourrait entraîner un dérapage. Les dépassements intempestifs, les accélérations soudaines ou les freinages brusques sont autant de risques de perte de contrôle du véhicule en cas de neige ou verglas.

  1. Utiliser le régulateur de vitesse

La neige, le vent, l’eau et la température peuvent changer subitement et transformer l’état de la route et le régulateur de vitesse ne détecte pas ce changement d'adhérence.. Le conducteur doit pouvoir le sentir et lever le pied au besoin.

  1. Négliger l’état technique de votre véhicule

La batterie, le système d’allumage et d’alimentation sont des éléments sensibles au froid. Il est également indispensable de vérifier le niveau du liquide lave-glace antigel et la qualité des balais d’essuie-glace qui se dégrade encore plus sous l’effet de givre.

Retour à la liste