Secteur de l'eau : les compétences ne coulent pas de source

Rédigé par: Philippe Van Lil
Date de publication: 24 août 2023

La Société wallonne des eaux (SWDE) assure la production et la distribution d'eau, tant à une clientèle d'entreprises et de collectivités que de particuliers. Étonnamment, aussi vital que soit le secteur de l'eau, il n'existe pourtant pratiquement pas de structure d’enseignement spécifique qui y mène... Dès lors, la SWDE s’est dotée de son propre centre de formation.

SWDE - formations secteur de l'eau

Le centre de compétences de la SWDE cumule trois missions : le recrutement, l'animation managériale et la formation. Cette dernière est d'autant plus stratégique que l'entreprise doit faire appel à un très grand nombre de professions techniques souvent en pénurie dans le paysage wallon. Quentin Martens, Responsable de la gestion des formations et du développement des compétences, relève que « dans le secteur de l'eau, nous sommes pratiquement le seul opérateur à disposer des capacités spécifiques en la matière. L’expertise de notre équipe de formateurs internes a été forgée sur le terrain et au sein du centre de compétences. »

Combler le niveau intermédiaire

En pratique, certaines formations visent à former rapidement les nouvelles recrues à nos outils et méthodes de travail. « Certaines universités ont des départements d'ingénierie dédiés à l'hydraulique, de la même manière qu’il existe des formations génériques en électromécanique, mais aucun établissement d'enseignement ou aucune entreprise de formation n'offre les compétences spécifiques dont nous avons besoin », précise notre interlocuteur.

La SWDE a noué des partenariats avec divers opérateurs, dont le Forem dans le cadre de l'initiative Coup de Poing Pénuries et le Polygone de l'eau qui délivre des formations de fontainier. « Ces organismes se chargent de la première partie de la formation, puis nous prenons le relais avec nos formateurs internes. Au bout du compte, un fontainier, par exemple, doit être capable d'intervenir de manière autonome sur le réseau ou chez un client », détaille Quentin Martens.

Faire preuve de motivation

Plus globalement, les trajets de formation d’insertion s'étalent en général sur deux ans. Pour accéder à certaines fonctions, comme celle, emblématique, de fontainier, aucun prérequis n’est nécessaire. Toutefois, une forte motivation est indispensable : « Exercer une telle fonction peut s’avérer parfois pénible. Il faut pouvoir intervenir partout sur le réseau, le plus souvent en extérieur et par tous les temps. »

À côté des formations d’insertion, d’autres trajets de formation sont proposés. « Un nouveau collaborateur ne peut par exemple pas prétendre à des fonctions de contremaître ou de chef d'équipe sans passer par un trajet de formation. Si vous venez de l'extérieur, vous n’occupez pas non plus immédiatement l’un de ces postes. Il est nécessaire de commencer par des fonctions opérationnelles, puis de suivre une formation certifiante permettant d'accéder à une de ces fonctions. En outre, au sein de la SWDE, la formation continue est conçue comme un outil d'évolution de carrière. »

Partage de compétences

La formation est naturellement au service de la transmission des savoir-faire et profite à tous. Quentin Martens note d’ailleurs que 88 % des quelque 1.340 collaborateurs de la société ont suivi au moins une heure de formation au cours de l'année écoulée. « Dans les faits, c’est généralement beaucoup plus : on est en moyenne à 21 heures de formation annuelle par équivalent temps plein. »

Notre interlocuteur souligne un dernier élément : « Des collaborateurs de tous niveaux sont impliqués dans les formations en tant que formateurs eux-mêmes. Nous avons continué à travailler sur la diversité des rôles des formateurs internes ces derniers mois et nous avons un important projet d’accompagnement de nos formateurs internes. C’est un élément essentiel de notre dispositif de formation et en général très apprécié par nos collaborateurs. Pour eux, c’est particulièrement valorisant de pouvoir venir partager leur expertise avec leurs collègues et de mettre leurs compétences à leur service. »

Quentin Martens - SWDE [square]

Quentin Martens, Responsable de la gestion des formations et du développement des compétences