SOS emploi : chattez avec nos experts !

Le mardi 22 octobre 2013, SOS emploi revient ! Notre thématique : toutes les formations qui mènent à l’emploi dans les secteurs qui recrutent. Vous avez envie de changer de secteur d’activité ? Vous voulez trouver un job  dans un autre secteur ? Venez poser vos questions à nos experts lors de notre journée spéciale!

Toute la journée, nous chattons avec des experts du milieu du travail. Posez vos questions dès à présent !

09h00 - 09h30 : Frédéric Glorieux & David Carpena (ACTIRIS)
09h45 - 10h15 : Aline Leys (ELIA)
10h30 - 11h00 : Jean-Michel Blanchez & Ingrid Etienne (TRACE)
11h15 - 11h45 : François Constant (STIB)
12h00 - 12h30 :  Françoise Closset (ORES)
12h45 - 13h15 : Tara Vandenbranden (SIBELGA)
13h30 - 14h00 : Sylvie Lejeune (CVB Associés)
14h15 - 14h45 : Charlotte Dedeurwaerder & Sabrina Bernardi (CEFORA)
15h00 - 15h30 : Charlotte Thomas & Geneviève Collet (FOREM)
15h45 - 16h15 : Amélie Vercamer & Olivier Meyrant (TRACE)

Un SOS Emploi axé sur les formations

Jusqu'à présent, les cadres et managers étaient des privilégiés. Ils avaient fait des études, mais une fois celles-ci terminées, ils n'éprouvaient plus le besoin de se former. Il suffisait de se laisser porter par la vague pour évoluer. Aujourd'hui, la donne est radicalement différente : avec les nouveaux modes de management, les contextes mouvants et hautement compétitifs, en même temps que l'apparition des nouvelles technologies, les carrières ne sont plus toutes tracées. Et les repères traditionnels pour grimper les échelons ou retrouver un emploi sont désormais bien moins visibles. Résultat : même pour les titulaires de diplômes prestigieux, aucune évolution n’est possible si l’on ne se forme pas tout au long de sa vie. Plus que jamais, il importe de toujours être au sommet de son art, quel que soit son poste ou son secteur d'activité.

Ces dernières années, deux nouveaux concepts ont même refait surface : l'obsolescence des compétences et des connaissances, et l'employabilité. On ne peut plus gérer sa carrière comme avant. Au risque de se retrouver sur une voie de garage ou d'être poussé dehors, constate ainsi Gregory Hulstaert, Marketing Manager chez Références. Pour réussir une carrière, rebondir ou se créer un nouvel avenir professionnel, il ne faut pas seulement rester à l’écoute du marché de l’emploi, mais il faut aussi se former. Tout le temps.

Ce bouleversement qui nécessite un réel changement d'état d'esprit de la part des travailleurs n'est évidemment pas toujours aisé à opérer. Pour y remédier, votre magazine s’associe comme chaque année avec Le Soir, Bel-RTL, JobsRégions et Sudpresse pour un événement devenu incontournable : SOS Emploi. Pendant toute la journée du 22 octobre, nos rédactions se mobiliseront en faveur de l’emploi. La crème des experts du recrutement et de la formation répondront à vos questions (par téléphone ou internet) sur la thématique des « Formations qui mènent à l’emploi, dans les secteurs qui recrutent ».

Bel-RTL, pour sa part, mettra l'accent sur les métiers de techniciens en pénurie. Entre 8 h 30 et 17 h, Peggy Simono fera vivre la journée sur l’antenne de la radio francophone, en relayant, en direct, vos questions et les réponses de nos experts. À chaque opération, on permet d'aiguiller les auditeurs vers un employeur potentiel ou de lui donner les armes nécessaires pour postuler efficacement, confie Barbara Mertens, rédactrice en chef de Bel-RTL. Certains recruteurs qui étaient en recherche de candidats ont pu, par ce biais, rentrer en contact avec des personnes qui affichaient le profil souhaité. En filigrane de notre opération SOS Emploi de cet automne, un seul mode d'ordre : ne pas désespérer mais se former, toujours se former.

Retour à la liste