Speed Coaching au Cercle Chapel

André Van Hecke est un homme de réseaux. Fondateur et patron du Cercle de Wallonie, dont les implantations se sont successivement étendues de Namur à Waterloo en passant par Liège et Beloeil, l'homme dispose d'un carnet d'adresses des plus enviables dans le monde patronal. « Ce carnet, qui compte actuellement plus de 1.500 membres, est en réalité sous-exploité », explique-t-il. « Il n'est pas assez ouvert au grand public et c'est afin de favoriser ces contacts entre le monde du business et la société au sens large qu'a été organisée l'opération 100 patrons. »

Résumée sous l'appellation de « speed coaching », cette opération est de nature sociétale. L'objectif ? Permettre à ces patrons, qui sont autant d'entrepreneurs, de proposer leurs conseils à celles et ceux qui en ressentent le besoin. « Typiquement, il peut s'agir de jeunes qui démarrent leur carrière professionnelle et doutent de leur orientation, de personnes d'âge mûr qui s'interrogent sur leur avenir au sein de leur entreprise ou en dehors de celle-ci, ou encore de personnes qui sont très concrètement en recherche d'un nouvel emploi et ont besoin d'un coup de pouce dans leurs démarches », résume André Van Hecke.

Les conseils que ces patrons peuvent prodiguer sont très larges. « J'ai personnellement rencontré des jeunes diplômés qui hésitent avant de choisir le secteur dans lequel ils souhaitent travailler ou sont tout simplement en recherche du coup d’œil d'un professionnel sur leur CV », commente Adriano Bersanelli, General Manager de Trace Wallonie, partenaire de l'opération. « En tant que patron d'une entreprise spécialisée dans le domaine de la gestion des ressources humaines, il me semblait à la fois légitime et évident de mettre ma pratique quotidienne au service de ces personnes. »

Le propos est confirmé par Joëlle Boutefeu, business coach chez Securex, aussi partenaire de l'opération. « Beaucoup de gens s'interrogent aujourd'hui sur leur avenir, que ce soit au sein de leur entreprise ou en cultivant un projet de type entrepreneurial », dit-elle. « Pour ces entrepreneurs en devenir, il est vraiment essentiel de bénéficier du bon conseil en temps opportun : leurs demandes peuvent être d'ordre général – mon idée tient-elle la route?- ou beaucoup plus concrète : qui peut valider mon business-plan, à qui m'adresser sur le plan juridique, quels sont les partenaires qui peuvent m'épauler pour déposer une marque ou initier un plan de communication par exemple ? Nous sommes là pour les aider à formaliser leurs démarches et trouver les meilleurs partenaires, étant entendu qu'une bonne idée ne vaut pas grand-chose si elle ne se traduit pas de manière concrète dans une excellente exécution. »

Tous nos interlocuteurs le confirment : les personnes qui se déplacent dans le cadre de cet événement de speed coaching, les premières occurrences ayant eu lieu à Liège et Namur, les suivantes se déroulant à Beloeil, ce samedi, et à Waterloo, le 27 février, sont très motivées et ont l'envie de réaliser leur rêve en se dotant des meilleurs outils. « Le partage d'expériences est de ce point de vue particulièrement enrichissant », appuie Joëlle Boutefeu. « C'est d'autant plus vrai que ce sont des patrons vraiment motivés, comme notre CEO Stephan Londoz, qui consacrent leur samedi à l'opération. »

En sus des conseils, certains candidats viendront aussi pour tenter de décrocher un job en bonne et due forme. « L'expérience des années précédentes confirme que 10 minutes peuvent suffire à créer un déclic », assure André Van Hecke. « On ne signe bien évidemment pas de contrats mais il arrive qu'un patron téléphone dans la foulée à son DRH pour lui recommander un candidat dont la personnalité, par exemple, a fait la différence. »

En tant que patron de Trace, Adriano Bersanelli ne cache pas qu'il tiendra lui aussi cet aspect à l’œil : « Nous recherchons effectivement des futurs collaborateurs », dit-il. « Et si ce n'est pour Trace, nous pouvons aussi profiter de ces rencontres pour intégrer des CV dans notre base de données, au profit de nos propres clients qui s'adressent à nous pour trouver des collaborateurs intérimaires ou pour les aider dans leur processus de sélection. »

Par

Publié :

Retour à la liste