Stage de rêve à New-York: Reporter au NYSE

Les stages permettent aux étudiants en dernière année de plonger pour la première fois dans la vie active. Ce premier contact avec la vie professionnelle est crucial. Mais parfois, les stages représentent aussi l'occasion de vivre une expérience hors du commun...

C'est le cas de Pierre, qui à  26 ans et au sortir de ses études en journalisme, a décidé de partir 6 mois à  New-York pour y effectuer un stage en tant que reporter économique au sein du New-York Stock Exchange, la bourse de Wall Street. Après quelques mois passés à  économiser de l'argent, il s'est envolé pour la ville qui ne dort jamais. Depuis New-York, Pierre explique son quotidien et donne quelques conseils aux jeunes diplômés.

Que faut-il préparer avant de partir?

"J'ai cherché un appartement sur Craiglist. C'est un site de petites annonces qu'utilisent tous les Américains. C'est très cher, mais j'ai fini par trouver une chouette colocation dans un quartier sympa. Le département de l'immigration demande au moins 1500$ par mois que tu passes sur place. Avec mon pauvre salaire de stagiaire, j'ai donc dû faire des économies avant de partir..."

En quoi consiste ton stage ?

"L'endroit où je fais mon stage est une agence qui fournit des capsules télévisées d'information en sept langues différentes sur les marchés financiers. Je travaille pour la partie française. Par jour, j'ai trois capsules à  faire. Une sur l'état du CAC40 à  la clôture, une sur l'état des cours de pétrole à  mi-séance et un agenda qui reprend les principaux indicateurs économiques du lendemain. (Pour voir une de ces capsules, c'est par ici)"

Comment se déroulent tes journées?

"J'arrive vers 10 heures à  la Bourse. Pour midi, je dois écrire les textes des deux premières capsules; je descend ensuite sur le Floor. En trente minutes, 5 personnes doivent passer devant le caméraman. On n'a pas le droit à  l'erreur! Le temps de récupérer les rushes, il faut monter la vidéo et la mettre en ligne. Je quitte la Bourse vers 18h."

C'est comment, travailler en amérique?

"Dans la vie professionnelle comme dans la vie de tous les jours, les Américains sont des gens beaucoup plus ouverts et sociables. Je ne compte plus le nombre de fois ou j'ai expliqué à  quelqu'un que je venais de rencontrer qui j'étais, ce que je faisais ici, si les Belges étaient vraiment différents des Français et comment s'était passé mon week-end. Ce sont des relations un peu superficielles, mais les gens sont toujours contents de te voir!"

Quelle est l'ambiance sur le "floor"?

"L'image des traders qui hurlent leurs ordres à  travers la salle de marché, malheureusement, ça n'existe plus. Tout est automatisé. Au NYSE, ils sont tous en costume (moi aussi, à  cause du dress code), avec des drôles de vestes en treillis en fonction de leur employeur. Ils se promènent avec des tablettes tactiles et passent leurs ordres directement la dessus. Je n'ai bien sûr pas vécu le grand krach, mais je trouve l'ambiance assez décontractée."

Que vas-tu retirer de cette expérience?

"Vivre à  New-York, c'est incroyable. Il y a une énergie folle ici, l'ambiance de la ville donne envie de réaliser plein de projets. C'est comme si tout allait plus vite! Travailler à  Wall Street donne l'impression de faire partie du vrai centre de décisions. Au départ, je n'étais pas spécialement intéressé par l'économie, mais l'expérience me donne envie de me spécialiser là -dedans."

Que conseillerais-tu aux jeunes qui sortent de l'école?

"De tenter le coup! Je n'étais pas rassuré avant de partir : New-York est une très grande ville, et je connaissais personne sur place. Mais je ne regrette vraiment pas: cette expérience est incroyable! Par contre tout coûte très cher ici, donc il faut bien calculer son coup et économiser avant."

Découvrez les coulisses du New-York Stock Exchange dans le diaporama ci-dessous!

 

11 Wall StreetBroad StreetBroad StreetDeskDeskKiosqueKiosqueFloorFloorFloorFloor

Retour à la liste