Stage de transition: deux tiers des jeunes Bruxellois trouvent un emploi dans l'année 

Publié : mercredi 3 octobre 2018 Par

Les stages de transition en entreprise pour jeunes Bruxellois, mis en place par Actiris, ont permis à 64 % d’entre eux de décrocher un emploi dans les 12 mois qui ont suivi. C'est ce qui ressort des derniers chiffres de l’Observatoire bruxellois de l’emploi, relaye Belga.

Stage de transition

Ainsi, en 2017, 1.229 jeunes ont bénéficié d’un stage en entreprise (57 %), au sein d’une administration (28 %) ou dans une ONG (15 %). Les employeurs ayant le plus contribué au système sont Bruxelles-Propreté (83 stagiaires) et Proximus (45). Au sein du privé, l’horeca et le commerce représentent plus de la moitié des places (56%).

Pour rappel, “un stage de transition est un stage qu’un jeune peu ou moyennement qualifié peut suivre dans une entreprise, une ASBL ou un service public. Le stage de transition permet au stagiaire de faire connaissance avec le marché de l’emploi et doit s’effectuer à temps plein. L’employeur paie une prime mensuelle de 200 euros et le stage reçoit en plus une allocation de stage à la charge de l’ONEM”, peut-on lire sur le site de l’ONEM.

Pour prétendre à un stage, le candidat doit avoir moins de 30 ans, disposer au mieux du CESS, être inscrit comme demandeur d’emploi inoccupé depuis minimum 78 jours après les études et ne pas avoir une expérience professionnelle de plus de 90 jours consécutifs.

Retour à la liste