Steven Hormann : « Si les entreprises aident leurs collaborateurs à donner le meilleur d’eux-mêmes, elles leur permettent de donner le meilleur au service de l’entreprise »

Rédigé par: Laurence Briquet
Date de publication: 26 janv. 2024

Quel est l’intérêt pour une entreprise de faire évaluer ses pratiques RH ? Quel impact est-ce que cela peut avoir sur les actuels collaborateurs et les futurs talents ? Pourquoi est-ce intéressant de se benchmarker? On fait le point avec Steven Hormann, Regional Manager Benelux & Nordics de Top Employers Institute, un organisme de certification international.

Top Employer

Faire évaluer et certifier ses pratiques RH, la démarche est tentante pour une entreprise, soucieuse du bien-être de ses collaborateurs. Depuis une trentaine d’années, Top Employers Institute certifie, sur le plan international, des entreprises et organisations pour tout ce qui touche à l’excellence des pratiques RH. Plus de 2.300 organisations ont été certifiées dans plus de 120 pays ou régions, ce qui n’a pas manqué d’impacter les 12 millions de collaborateurs qui travaillent, au quotidien, pour ces entreprises, à travers le monde. Objectif ? Reconnaître les Top Employers et accélérer l'impact des stratégies RH pour améliorer le monde du travail, grâce à un sceau de certification désormais célèbre, un cycle annuel et une méthodologie de recherche unique. Avec, en fin de boucle, l’objectif de contribuer, ni plus ni moins, à un monde meilleur.

Concrètement, pour une entreprise ou une organisation, bénéficier d’une telle certification aide à se positionner et à améliorer ses stratégies RH en comparant ses processus aux meilleures pratiques RH dans le monde.

« Il est clair que les entreprises essayent généralement d’écouter leurs employés mais, le plus souvent, ne savent pas comment réagir car elles n’ont pas les outils ou n’ont pas de point de repère pour se comparer à d’autres », explique Steven Hormann, Regional Manager Benelux & Nordics. « Être certifié permet justement de se comparer à d’autres, de voir si ce qu’on fait, en matière de ressources humaines, va dans le bon sens ou pas ». C’est aussi une manière de booster sa marque employeur. «  Les réussites de nos Top Employers sont mises en avant. Ils sont accompagnés pour augmenter leur notoriété et renforcer leur marque employeur, à travers le sceau de la certification ».

Points d’amélioration

Est-ce qu’une certification de ce type aide à attirer de nouveaux talents ? « Les entreprises qui sont certifiées Top Employers le font généralement savoir. Avoir une certification les aide à montrer que c’est véritablement leur manière de fonctionner, leur belle histoire, pas juste des promesses. On voit réellement ce que l’entreprise fait et comment elle le fait. Prenez l’exemple de la durabilité. Il ne faut pas juste des paroles mais plutôt montrer comment l’entreprise s’engage, sur le terrain, durablement et réellement », poursuit le Manager. « Par ailleurs, la certification met en lumière le fait que si les entreprises aident leurs collaborateurs à donner le meilleur d’eux-mêmes et qu’ils ont les bons outils pour faire le job, cela va leur permettre de donner le meilleur, au service de l’entreprise. Les employés, eux, sont ravis de travailler pour une entreprise qui fait en sorte que son personnel se sente bien et qu’il ait envie de rester dans la société. Avec une certification, on met en avant ce qui fonctionne bien ainsi que les points d’amélioration. C’est également une manière de féliciter son personnel et de l’impliquer. De lui montrer qu’il travaille pour une entreprise ou une organisation qui prend soin de lui, qui lui donne de l’importance et qui n’est pas juste là pour faire du profit ».

Pour construire davantage et imposer son positionnement en tant qu'employeur de choix, il est aussi utile de continuer à challenger et améliorer ses pratiques RH. « Le programme de certification aide à mesurer la progression d’une entreprise par rapport aux autres entreprises qui mettent les pratiques RH au cœur de leur stratégie. Nous les aidons à comparer leurs performances à travers des sessions de restitution interactives et des rapports d'audits approfondis. Une entreprise certifiée a accès à notre bibliothèque de bonnes pratiques émanant d’autres certifiés. C’est à la fois un moyen de se positionner pour voir où on en est et de voir où des pistes d’améliorations sont possibles. Ces bonnes pratiques sont accessibles et peuvent être sources d’inspiration pour d’autres ».

Échanger et apprendre

Chaque année, Top Employers Institute organise des événements pour permettre aux entreprises certifiées d’échanger. « C’est bien, à mon sens, d’échanger et d’apprendre l’un de l’autre. Les managers des Top Employers issus du même secteur d’activités ou d’autres secteurs peuvent se rencontrer et échanger. Nous nous chargeons de les connecter », note encore Steven Hormann. « Être connecté avec des Top Employers à travers le monde, c’est rejoindre une dynamique globale, bénéficier d'insights de la part des meilleurs employeurs et cela, à travers des événements réels ou en ligne. Une manière aussi de partager ensemble ses connaissances et ses succès. Les événements Connect réunissent des personnes ayant un objectif commun : enrichir le monde du travail par le biais des meilleures pratiques, des tendances, du partage des connaissances et des idées innovantes ».

Pour les entreprises certifiées, bénéficier d’un tel label apporte aussi de la matière concrète en vue d’entamer des réflexions stratégiques pour l’entreprise. « C’est une aide à la prise de décision. Ce qui, auparavant, pouvait être décidé en fonction du feeling ou d’un sentiment « que ce sera bien comme ça », repose désormais sur des datas tangibles. Et on sait que les datas sont une aide précieuse et utile pour la prise de décision ».

Mauvaises décisions

Est-ce cher de tenter d’obtenir une telle certification ? « Au regard de tout ce que cela apporte, non. Des business cases peuvent aider à trouver les bonnes personnes et à aider à garder ses collaborateurs en place. Si on pense à ce que ça peut coûter à une entreprise de mauvaises décisions ou encore le départ de certains collaborateurs qui implique qu’il va falloir en former de nouveau, on se rendra vite compte que le coût de la certification n’est finalement pas énorme », ajoute le Manager.

Notons enfin que la certification est donnée pour une année et booste généralement l’entreprise à tenter de la conserver pour les années suivantes. « C’est évidemment un challenge. Chaque année, les lauréats veulent s’améliorer et encore faire évoluer leurs pratiques. Les ressources humaines évoluent chaque année. Les questions sont adaptées d’année en année et 10 à 15% des questions sont revues à chaque nouvelle édition pour coller plus à la réalité du terrain. Pour les entreprises, on voit que la certification Top Employer n’est pas juste un banal prix : elles veulent continuer à progresser et à continuellement améliorer leurs pratiques RH et ça, c’est top », conclut-il.

Steven Hormann, Top Employer [square]

Steven Hormann, Regional Manager Benelux & Nordics de Top Employers Institute