Suis-je obligé de mentionner mon activité complémentaire quand je postule?

"Je suis depuis des années indépendant complémentaire en tant que designer graphique. Suis-je obligé de le mentionner lorsque je postule à  un nouveau poste ? Cela peut-il être une raison de ne pas m’engager ? Qu’est ce que je risque si j’exerce une activité secondaire, payée ou non-payée ?"
Lé réponse d'Ellen Froeyman, SD Worx

Relation de confiance

En tant que candidat, vous êtes tenu à  collaborer de bonne foi lors de la procédure de sélection. Vous devez partager avec l’employeur toutes les données nécessaires sur vos anciens emplois et études.

L’exercice d’une activité complémentaire fait partie de ces informations. Il est donc indiqué de faire part à  cet employeur que vous exercez un travail complémentaire en tant qu’indépendant et ce que ce travail complémentaire implique.

Fraude                   

Si l’employeur vous demande si vous avez une activité complémentaire et que vous mentez, ce mensonge peut vous porter préjudice par la suite.

Dans le cas où l’employeur ne vous aurait pas engagé s’il avait su que vous exerciez une activité complémentaire, cela peut entraîner la nullité du contrat de travail.

La concurrence est dans tous les cas interdite

Dans tous les cas, vous ne pouvez pas concurrencer votre employeur et ce pendant toute la durée de votre contrat de travail. Le fait que ce soit de la concurrence loyale ou déloyale n’a ici aucune importance.

Clause d’exclusivité

Si votre contrat de travail comporte une clause d’exclusivité, mais que vous n’en tenez pas compte, vous risquez alors des problèmes avec votre employeur. Il est même possible que cela même à  un licenciement pour motif grave.

Retour à la liste