Télétravail : ce qui change avec la crise liée au Coronavirus

Rédigé par: M.V.
Date de publication: 23 mars 2020

Le télétravail s’invite désormais chez de nombreux Belges depuis le début de la crise liée au Coronavirus. Une pratique qui est légalement encadrée, avec des droits et des devoirs à respecter, tant pour les employés que les employeurs. Mais certaines règles ont été modifiées en raison des mesures prises les autorités. Questions-réponses. 

règles télétravail

1) Mon employeur peut-il m’obliger à faire du télétravail ?

En temps normal : non. Un employeur ne peut obliger un travailleur à faire du télétravail. La décision doit résulter des deux parties. 

Actuellement : oui. Un employeur doit garantir la santé de ses employés et il peut donc imposer le télétravail, afin de respecter les mesures prises par les autorités pour tenter de ralentir la propagation du virus. En bref, le télétravail doit être organisé pour toute fonction qui le permet, sans exception. 

>> A lire aussi : Télétravail et garde d’enfants : comment gérer au mieux ?

2) Que faire si mon métier ne se prête pas au télétravail ?

Personnel médical, employés de supermarchés, pompiers, policiers, réparateurs, facteurs, aides ménagères, etc. Impossible de tous les citer, mais ils sont nombreux à ne pas avoir d’autre choix que de travailler durant cette période de confinement. Ces travailleurs sont donc obligés de continuer à se rendre sur leur lieu de travail. 

L’employeur doit toutefois veiller à ce que toutes les mesures d’hygiène et de distanciation sociale soient respectées. Si ce n’est pas le cas, ou s’il ne peut les assurer, l’entreprise devra fermer. Le travailleur aura alors droit au chômage temporaire. 

3) Puis-je exiger le télétravail à mon employeur ?

En temps normal : non, la décision doit être acceptée par les deux parties.

Actuellement : non, MAIS les mesures prises par les autorités imposent actuellement aux employeurs d’organiser le télétravail pour toute fonction qui le permet. Le collaborateur doit disposer, en outre, des moyens nécessaires pour réaliser correctement son travail (ordinateur portable et une bonne connexion internet par exemple).  

>> A lire aussi : Coronavirus : chômage temporaire, quid de mes jours de congés annuels ?

4) Mon employeur peut-il m’obliger à travailler ?

Oui, à condition de respecter les obligations imposées par les autorités : le télétravail pour toute fonction qui le permet, sans exception et le respect des règles de distanciation social quand le télétravail n’est pas possible. 

5) Suis-je assuré lorsque je télétravaille?

Oui. Les télétravailleurs sont désormais assurés contre les accidents du travail comme s’ils se trouvaient en entreprise (chute dans l’escalier par exemple). Ils sont également assurés lors de certains trajets, comme amener ses enfants à l’école ou à la crèche. 

>> Retrouvez toutes nos offres d’emploi