Passer au contenu principal

Télétravail, formation à distance … Le Forem s’adapte au confinement.

Depuis le confinement dû à la crise Covid 19, toutes les entreprises et les institutions publiques ont dû s’adapter rapidement. Le Forem également, en organisant de manière massive et rapide le travail à distance. Comment cet organisme de 4800 collaborateurs a-t-il réorganisé ce télétravail pour rester connecté et répondre aux attentes des demandeurs d’emploi et des entreprises ? Quels outils et ressources ont été déployés pour soutenir les collaborateurs dans leur travail à distance ? Comment ont-ils pu garder le contact entre collègues ? Pour y répondre, deux collaboratrices du Forem partagent leur quotidien de « confinées ».

Le Forem

Nathalie Flamant, formatrice à Libramont.

Nathalie Flamant

Le travail à distance, c’est possible pour vous ?

Oui ! Je profite du travail à domicile pour développer mes nouveaux modules de cours. Je continue aussi à suivre à distance certains stagiaires. Matériellement et informatiquement parlant, je n'ai aucun souci à travailler à domicile. Mes tâches actuelles s'y prêtent bien.

Comment vos journées sont-elles rythmées ?

A 8h, je consulte le mail de "bonjour" de ma cheffe, un petit encouragement matinal, ça ne fait pas de mal ! Et je me mets au travail sur la plateforme « Moodle » qui propose des cours en ligne créés par des formateurs et mis à disposition des apprenants, J’enchaine ensuite avec la construction de mes nouveaux modules de cours, je les actualise, les améliore. Je ne manque pas les émissions sur « Radio Forem » les mardis et jeudis, notre nouvelle radio interne qui a été créée pour garder un maximum de contact entre collègues et nous informer rapidement. A la fin de la journée, après un compte rendu envoyé à ma cheffe, je rejoins ma petite tribu pour vérifier qu'elle a bien fait, elle aussi, son travail à distance !

Le positif à retenir de cette expérience ?

J'apprécie l'autonomie et la confiance que le Forem nous accorde. Le point positif, pour moi, est que j'avance beaucoup plus vite dans le développement de cours à la maison. Evidemment, les contacts me manquent, mais je communique avec mes collègues via plusieurs outils comme Moodle, Teams ou même Messenger mis à notre disposition pour nos réunions d'équipe.

 

Sophie Burhain, conseillère à Marche

Sophie Burhain

Comment débute votre journée ?                                            

Elle débute par le « Good Morning Youtube », que notre collègue nous transfère sympathiquement, puis j’entame la journée par une réunion via Teams avec l’équipe afin d’organiser notre journée et avoir éventuellement les nouvelles informations du jour. De cette manière, nous ne perdons pas le contact entre collègues. Etant donné que je traite les démarches administratives des demandeurs d’emploi, j’ai des journées bien remplies !

Qu’est ce qui a été mis en place par votre employeur ? 

Nous avons la chance d’avoir une Académie au Forem, un département qui programme pour le personnel des formations très variées que l’on peut suivre à distance. Cela nous permet de continuer à développer nos compétences ou de se remettre à niveau. C’est très précieux !

Un bilan de cette expérience ?

Je trouve que nous avons beaucoup plus de contacts qu’en temps normal avec nos collègues qui travaillent sur d’autres sites. C’est très appréciable et cela permet de mettre en commun nos expériences de travail. Nous avons aussi pas mal de retours positifs et d’encouragements de la part des demandeurs d’emploi. Et ça, c’est motivant.

 

>> Envie de rejoindre la grande équipe du Forem ?

>> Coronavirus - Découvrez les mesures prises par le Forem

>> Retrouvez toutes nos offres d'emploi