Top 10 des métiers les mieux payés dans le secteur automobile

Rédigé par: Jennifer Mertens
Date de publication: 15 juil. 2019
Catégorie:

L’univers des voitures vous intéresse et vous souhaitez y faire carrière ? On vous aide à faire votre choix de carrière sur base des 10 métiers qui rapportent le plus dans ce secteur.

métier f1

  • Conducteur de F1

De manière générale, les grands sportifs gagnent des salaires exorbitants et les pilotes de Formule 1 ne font pas exceptions. Au top de sa carrière, un pilote de course peut espérer gagner jusqu’à 65 millions d’euros par an. C’est en tout cas ce que gagnait Michaël Schumacher lorsqu’il était au meilleur de ses performances, après 7 titres de Champions du Monde.

Un montant qui permet d’avoir une vie relativement agréable auquel il faut rajouter les salaires des contrats publicitaires.  

  • Mécanicien de Formule 1

Pour rester dans l’univers du sport automobile, les mécaniciens de Formule 1 profitent également d’un salaire confortable. Avec près de 3.000 euros net par mois, ces professionnels de l’ombre assurent le bon fonctionnement des voitures de Formule et donc la sécurité des pilotes.

Un métier qui vous fera également beaucoup voyager.

  • Concessionnaire

Si vous avez l’esprit d’un leader, le métier de directeur concessionnaire devrait vous plaire. En fonction de la taille de la concession et des ventes, un directeur peut espérer gagner entre 6.000 et 8.000 euros brut par mois. Un joli montant.

Si la pression ne vous fait pas peur, vous pourrez toujours vous tourner vers la profession de responsable VO/VN. Son rôle est de coacher les équipes de vendeurs d’une concession et de rendre des comptes à la direction. Autrement dit, il est l’intermédiaire entre la direction et les vendeurs, autant dire que c’est lui qui se fait taper sur les doigts sur les chiffres de ventes ne sont pas atteints. Comptez 3.000 euros brut par mois pour ce poste, plus des bonus en fonction des ventes réalisées.

  • Journaliste et blogueur confirmé

C’est certainement l’un des secteurs les plus accessibles et les plus prisés, mais les places sont limitées et les exigences sont élevées. D’un côté, nous avons les journalistes professionnels, des experts de l’automobile qui écrivent sur les nouveautés du secteur auto, réalisent des tests et des critiques des nouveaux modèles. De l’autre, plus amateurs, mais tout aussi connaisseurs dans le cas des blogueurs professionnels et reconnus. Les différences entre les deux métiers sont la légitimité de l’un, le journaliste, et sa déontologie.

Dans tous les cas, les journalistes et blogueurs automobiles peuvent espérer gagner entre 2.500 et 4.000 euros net par mois. Des montants impressionnants qui peuvent poser questions.

  • Chef de département

On retourne bien avant les tests des véhicules, au moment où ils ne sont que des pièces en train d’être assemblées. Dans les usines, les différents départements exigent un chef pour s’assurer que tout est fait dans les règles de l’art. Un poste sous pression qui peut tout de même rapporter gros. Comptez entre 4.000 et 6.000 euros brut par mois pour un chef de l’atelier peinture ou de l’assemblage.

  • Patron d'une marque de voiture 

C’est surement, comme le métier de pilote de Formule 1, l’un des métiers les moins accessibles ; PDG d’une marque de voiture. Être à la tête d’une entreprise de construction de voiture peut s’avérer très valorisant, mais également stressant. Heureusement, les présidents d’un groupe de marque de voitures peuvent se reposer sur leur salaire exorbitant pour se sentir mieux. On parle de plusieurs millions euros nets par an. Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, gagnait plus de 5 millions d’euros par an.

  • Chef de gamme

Être à la tête de la création d’un nouveau modèle de voiture peut rapporter gros, autant sur le point financier que personnel. Choisir les orientations, les différents styles d’un modèle, mais aussi sa gamme de prix et son public cible sont les principales préoccupations d’un chef de gamme. Pour ce travail – qui peut être un tremplin vers le poste de PDG d’une marque de voiture -, vous pouvez espérer gagner entre 6.000 et 7.000 euros net par mois.

  •  Designer automobile

Tout amateur de voiture vous le dira, une voiture c’est plus qu’un moteur et quatre roues. C’est aussi un design, des courbes. Une identité visuelle que l’on doit à l’équipe de designers qui ont imaginé le style de la voiture. Les designers sont évidemment très talentueux avec un crayon et ont la fibre artistique. Avec quelques années d’expérience, un designer peut gagner entre 4.000 et 5.600 euros net par mois. 

  • Ingénieur électronique

De manière générale, dans le secteur automobile, les ingénieurs gagnent assez bien leur vie. En amont de la production des voitures, ils se chargent de coordonner l’ensemble des contraintes liées à la création d’un nouveau modèle de voiture.

Le rôle d’un ingénieur électronique est de conceptualiser l’ensemble du réseau électronique sur un nouveau modèle de voiture et de faire en sorte que tout rentre dedans. Si l’élaboration des premiers plans se fait au début du projet de la création d’un nouveau véhicule, l’équipe d’ingénieurs électroniques est sollicitée jusqu’à la construction de celui-ci. En cours de projet, les plans doivent parfois être repensés.

Par an, un ingénieur électronique expérimenté peut espérer gagner jusqu’à 65.000 euros brut par an, soit un peu plus de 5.000 euros par mois. 

  • Ingénieur mécanicien

Autre ingénieur très important dans le développement d’un nouveau modèle de voiture ; l’ingénieur mécanicien. Sa principale fonction est de se concentrer sur tout ce qui est mécanique et de s’assurer que tout fonctionne et que tout correspond au cahier de charge imposé. En cas de souci, il doit également trouver une solution.

Ils gagnent un peu moins que les ingénieurs électroniques, soit environ 50.000 à 55.000 euros brut par an, 4.500 euros brut par mois.