Top 10 des phrases pourries que les chômeurs doivent endurer

Votre boss vient de vous remettre votre C4. L’entreprise essuie de sérieux revers (« la crise, on n’y peut rien ») et vous devez en subir les conséquences : dernier arrivé, premier parti. Bientôt, vous allez venir grossir les rangs des chercheurs d’emploi. Bienvenue dans la maison du bonheur ! Ah, on ne vous l’a pas dit ? Pour certains, chômage = bonheur. Enfin, ce sont surtout les travailleurs qui le disent. Et ce n’est pas tout…

Voici un top 10 des phrases que vous allez parfois devoir endurer.

1. « Maintenant que tu as tout le temps pour toi, tu vas pouvoir faire un enfant ! C’est le bon moment ! »

Réplique possible : « Ah voui, je n’y avais pas pensé, c’est étrange. Mon bébé pourra m’accompagner aux interviews et me soutenir dans ma recherche d’emploi. Paraît que les bébés font fureur auprès des recruteurs ! » 

2. « Bon, tu touches le chômage, de quoi tu te plains (et avec nos impôts en plus !) ? »

Réplique possible : « Oui, ça a toujours été mon rêve ! Quand j’étais petit et qu’on me demandait ce que je voulais faire quand je serai grand, je répondais toujours : "Ne rien faire de mes journées et vivre aux crochets des autres !" Bon, je t’avoue que les possibilités d’ascension sont un peu limitées : on est nombreux sur le coup ! »

3. « Allez, quand on veut on peut ! Tu n’as pas dû chercher vraiment hein ! Regarde-moi, parti de rien, sans diplôme, et au top aujourd’hui ! »

Réplique possible : « C’est vrai que tu as de la chance d’avoir commencé ta carrière dans les années 1970. Tiens, tu as entendu parler du chômage des jeunes ? D’un petit événement qui a eu lieu suite à quelques magouilles de subprimes chez nos amis américains ? »

4. « Désolé, on ne peut rien faire pour vous. »

Si c’est un employé du Forem ou d’Actiris qui vous parle, vous pourriez tenter un « Et vous n’avez même pas une petite corde et un petit tabouret ? » 

5. « J’ai entendu dire qu’ils recrutaient au Carrefour, tu devrais te présenter ! »

Réplique possible : « Je l’ai toujours dit : mon doctorat en géophysique m’ouvrira toutes les portes ! Même celles du rayon des fruits et légumes au Carrefour. Tu veux une pêche ? » 

6. « T’inquiète, tu finiras bien par trouver ! »

Réplique possible : « Ah ben oui, là, d’un coup, j’me sens beaucoup mieux. Tiens, tu crois que je pourrais mettre ça en communication sur mon prochain virement pour le loyer ? Genre, je vire 5 euros et j’ajoute "Ne vous inquiétez pas, je finirai bien par trouver !" Ça l’fait non ?

7. « Tiens, et pourquoi tu ne tenterais pas ta chance chez Trucmuche ? »

Réplique possible : « J’ai déjà essayé chez Trucmuche. Pas moyen. C’est toi qu’ils veulent ! » 

8. « Allez, tout n'est pas négatif, ton couple va bien ! »

Réplique possible : « Et ce n’est pas tout : mes jonquilles sont en fleurs et le championnat du monde de curling débute ! Mais que demande le peuple ?! »

9. « Tu devrais profiter de la chance que tu as d'avoir du temps pour toi ! »

Réplique possible : « Oui, c’est vrai. Tiens, je me ferais bien une partie de golf. Ou partirais-je en vacances ? Hmmm… j’hésite ! C’est toi qui paies ? » 

10. « Pourquoi ne lancerais-tu pas ta propre boîte ? »

Réplique possible : « Puisque je n'arrive pas à être salarié, je vais devenir patron. Excellente idée. Et puis comme je n'ai pas les moyens de m'acheter une maison, je vais la construire. Et comme il n'y a plus de place pour Roland Garros, je vais organiser moi-même un tournoi. »

 

Source : Topito.com

Retour à la liste