Toute petite entreprise, grands effets

Date de publication: 22 avr. 2022

« For intelligent change » a connu deux vies, de la domotique complète à une solution de gestion et d’optimisation du chauffage simple d’installation et d’utilisation.

For intelligent change, 4Inch, a connu deux vies. « Lors de sa création sous la forme d’une SPRL, en 2007, mon meilleur ami, Jérôme Vermaelen, et moi, on se concentrait sur les services IT et la domotique complète », explique Xavier Hang, cofondateur et CEO. « En 2012, on a participé à un concours de start-up pour lequel on a été finalistes et à la suite duquel on a mûri notre réflexion. On a décidé de se concentrer sur une solution qui serait plus simple, tant du point de vue de l’installation que de celui de l’utilisation. On souhaitait vraiment faire une solution grand public que chaque personne, peu importe son âge, puisse faire fonctionner sans manuel d’utilisateur. On a repensé complètement notre solution domotique – en cessant d’ailleurs d’utiliser ce terme, que l’on a ôté de notre vocabulaire – et on a levé des fonds, fin 2013, pour finaliser le développement et lancer la commercialisation de Snugr (prononcez sneggueur), une solution de gestion et d’optimisation du chauffage qui permet, pratiquement sans travaux, de réduire les factures de chauffage et les émissions de CO2 tout en augmentant le confort des occupants d’un bâtiment. »

Les premiers prototypes de Snugr sont installés en 2014. Si les cofondateurs de 4Inch se concentrent d’abord sur les particuliers, ils réalisent très vite que les chauffagistes professionnels ne sont pas forcément de bons commerciaux. Vers 2018, ils choisissent alors de se tourner vers les collectivités : le tertiaire, les écoles… où l’on déplore généralement un très important gaspillage d’énergie. « On se concentre vers le secteur B2B, même si on vend toujours aux particuliers. »

Xavier Hang

Xavier Hang, cofondateur et CEO

Un retour sur investissement après 2 à 5 ans

La solution permet à ses utilisateurs de piloter les radiateurs de chaque pièce et d’ajuster la température à l’occupation réelle de chaque pièce, grâce à des vannes motorisées, équipées de sondes de température et fonctionnant sans piles ni batteries, contrairement à d’autres systèmes de vannes connectées utilisant des piles qu’il faut généralement changer tous les 6 à 12 mois. Le tout est paramétrable facilement, de n’importe où, depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Les clients de Snugr réalisent en général entre 20 et 40 % d’économies, avec un retour sur investissement qui se situe entre 2 et 5 ans.

Depuis 2018, plusieurs milliers de vannes ont été installées chez quelques centaines de particuliers. Dans le secteur B2B, 4Inch a fourni une cinquantaine d’installations pour des clients tels que l’UMons, l’Institut libre Marie Haps, des hôtels, des espaces de co8working, des centres logistiques, des stations d’épuration. « Certaines installations ont plusieurs centaines de vannes. Ça va du résidentiel à des bâtiments industriels en passant par des 8espaces de bureaux. »

Snugr a reçu le label « Solar Impulse Efficient Solution » en novembre 2020 et équipe des bâtiments de toutes tailles : maisons, bâtiments industriels, bureaux, écoles, universités… « Cette labellisation crédibilise la solution, parce que les évaluations sont faites par des experts indépendants et internationaux du secteur dans lequel la solution opère. Le label Solar Impulse est connu mondialement. Il est aussi reconnu par les auditeurs PEB et par les responsables énergie des sociétés. C’est une reconnaissance gratifiante, et ça nous apporte aussi une certaine visibilité. »

Aujourd’hui, 4Inch, est une toute petite entreprise qui, outre les deux cofondateurs, emploie un salarié à temps plein et fonctionne avec des partenaires free-lance pour le développement commercial et l’installation. L’entreprise, devenue SA lors de l’entrée dans son 8capital de Business Angels, est en plein processus de nouvelle levée de fonds. Elle cherche à réunir 300.000 à 400.000 euros pour pouvoir engager des commerciaux et répondre à des grands marchés validés. «Plusieurs écoles et communes nous contactent pour planifier l’installation. On a déjà trouvé deux des trois investisseurs dont on aurait besoin. » En attendant, le CEO et ses associés sont très fiers de souligner qu’une école a réalisé 37 % d’économies grâce à Snugr, ce qui, sur un an, représentait 17 tonnes de CO2 !