Travail de nuit: 6 conseils pour tenir le coup

Publié : mercredi 18 avril 2018

Le travail de nuit est contre-nature : il perturbe le rythme biologique qui dit à  votre corps de se reposer lorsque vient le soir. Mais dans de nombreuses professions - infirmières, cantonniers ou veilleurs de nuit, par exemple - le travail de nuit ne peut être exclu.

travailler de nuit

Comment gérer au mieux ces horaires nocturnes?

1. Horaire

Si votre travail le permet, essayez d'arranger votre horaire de sorte que vous ne fassiez pas plus de 4 services de nuit d'affilée. Veillez aussi à  prendre suffisamment de repos entre deux services. Travailler le soir jusqu'à  22 heures et recommencer le matin à  6 heures n'est pas une bonne idée. Si vous devez quand même assurer plusieurs shifts consécutifs, la meilleure combinaison est de commencer par le shift du matin, puis d'enchaîner avec celui du midi, et enfin de terminer par celui du soir. Prenez également suffisamment de week-ends de congé. Il vaut mieux que vous connaissiez à  l'avance votre horaire, afin de pouvoir vous préparer mentalement aux jours de travail qui vous attendent.

2. Sommeil

Allez dormir aussi vite que possible après votre service de nuit. Obscurcissez votre chambre et veillez à  pouvoir vous endormir dans un environnement calme. Restez au moins 7 heures au lit pour obtenir au moins 5 à  6 heures de sommeil. Le café, le coca et l'acool sont à  bannir avant d'aller vous coucher.

3. Alimentation

Essayez de manger à  des heures régulières. Il est conseillé de manger un repas chaud juste avant ou au début de votre service de nuit. Ce repas doit être frugal et pauvre en graisse. Les en-cas sont évidemment autorisés, mais essayez de vous en tenir aux fruits et aux produits laitiers. Les fruits vous apportent de l'énergie et les produits laitiers contiennent les protéines pour vous tenir éveillé. Il est également recommandé de ne pas aller vous coucher le ventre vide. Mais en cas de fringale, contentez-vous de manger quelque chose de léger.

4. Variation

Essayez de varier un peu votre travail entre deux et cinq heures du matin. Ce sont en effet les heures les plus difficiles. Allez discuter quelques minutes avec un collège ou faites une petite promenade.

5. Bon éclairage

Afin de vous aider à  garder les yeux ouverts, votre lieu de travail devrait être bien éclairé. Vous resterez ainsi bien éveillé, même pendant les heures sombres de la nuit.

6. Repos

Ne faites rien de trop fatiguant le jour précédant votre service de nuit. Si possible, faites une petite sieste dans l'après-midi avant de partir au boulot.

Conséquences physiques possibles

- Votre rapidité de réaction diminue, ce qui est nuit à  la productivité de l'entreprise, mais aussi à  votre propre sécurité.
- Vous pouvez souffrir de fatigue, de troubles du sommeil et de problèmes digestifs et intestinaux.
- Vous avez aussi un risque plus élevé d'hypertension et de maladies cardio-vasculaires.  

 

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi 2018 

Retour à la liste