Travailler dans la microbiologie, un défi technique

Date de publication: 15 déc. 2020
Catégorie:

Les investissements de Puratos pour moderniser ses équipements en font une société particulièrement intéressante sur le plan technique. De quoi attirer de nouveaux ingénieurs dans l’équipe.

Puratos est un groupe international qui fabrique des ingrédients et des produits à destination des secteurs de la boulangerie, pâtisserie et chocolaterie. Le site de Saint-Vith est spécialisé dans la boulangerie et plus spécifiquement dans l’élaboration de différents levains. Des organismes vivants qui demandent une précision technique minutieuse. Être à la pointe du développement technique, c’est justement le souhait de Puratos.

Depuis ses débuts, l’entreprise s’est bien développée. Bruno, électromécanicien, se souvient de la petite équipe de ses premières années à l’usine : « Il y a 20 ans, on avait une installation et cinq personnes à la production. Aujourd’hui, ils sont sept par pause en production sans compter ceux du week-end, de la maintenance ou du labo. On a dépassé les 40 personnes » commente-t-il. Les machines aussi se sont multipliées. Bruno, qui est chargé de l’entretien et de la réparation des machines, doit donc se former aux spécificités techniques de ces nouvelles installations qui ont chacune leur propre fonctionnement. De quoi lui assurer un travail varié.

Bruno Manz - Puratos

Bruno, électromécanicien

Des investissements conséquents

Les dernières améliorations techniques du site de Saint-Vith concernent une partie plus écologique de l’usine, la station d’épuration, maillon essentiel entre notre activité industrielle et le respect de la zone rurale dans laquelle nous nous trouvons. Puratos a investi plusieurs centaines de milliers d’euros afin de moderniser et de fiabiliser le pré-traitement des eaux polluées. Le projet a également permis d’améliorer les transferts entre la biologie et la décantation en plus de mettre la station en conformité électrique. Ces améliorations permettent ainsi d’augmenter l’efficacité de la station, de maitriser les différents flux et d’assurer la sécurité du personnel. 

Ludovic s’est chargé du projet. Ingénieur de formation, il est spécialisé dans le traitement des eaux usées. Travailler chez Puratos, c’est pour lui un challenge technique : « Travailler dans la microbiologie nous donne à la fois l’opportunité de nous lancer sur une problématique technique très précise, et la liberté de pouvoir tester, développer et apprendre des choses. Pour développer la station, je me suis vite rendu compte qu’il fallait que je maitrise ce qu’il se passait en production pour saisir ce qui arrivait dans la station, et ainsi trouver la meilleure façon de l’optimiser. Ça m’a permis de grandir et de développer des projets tels que celui de la station de Saint-Vith ».

GRADE Ludovic

Ludovic, Ingénieur de formation

Au-delà de l’aspect pratique de son métier, Ludovic souligne la présence de la hiérarchie qui est à l’écoute des besoins des travailleurs. Depuis son arrivée en 2013, il a eu l’occasion de se former, d’évoluer et d’assumer certaines responsabilités comme il le souhaitait. « Des sociétés qui sont aussi flexibles pour leurs travailleurs, c’est rare. On donne sa chance à tout le monde. Il y a une écoute pour que chacun soit au poste le plus adapté et ça, je l’ai rarement vu dans d’autres sociétés » assure-t-il. Une considération pour le travailleur qui pourrait plaire à de futurs candidats. L’entreprise recherche actuellement trois ingénieurs, un pour la maintenance, un comme responsable qualité et un technicien planificateur de maintenance. 

>> Retrouvez les offres d'emploi de Puratos ici