Travailler dans le train est contre-productif

Vous êtes un fidèle utilisateur de la SNCB ? Matin et soir, le navetteur averti que vous êtes emprunte des lignes de train sûres et ponctuelles pour voyager entre son domicile et son lieu de travail ?

Il y a plusieurs manière de mettre à profit vos trajets en train : apprendre une nouvelle langue, rencontrer de nouvelles personnes, dormir… Et pour ne pas perdre de temps pendant vos trajets, cela vous arrive bien sûr de travailler pendant ceux-ci. C’est tellement facile, grâce aux smartphones, tablettes et autres ordinateurs portables… Mais est-ce une bonne idée en termes de productivité ?

Trop de distraction

Selon le magazine allemand Die Zeit, travailler dans les transports en commun est contre-productif. Principalement parce qu’il est très difficile de se concentrer dans un environnement mouvementé et bruyant. Entre les arrêts, les annonces, le passage du contrôleur et les autres passagers, les distractions sont nombreuses. Et il nous faudrait chaque fois entre 5 et 15 minutes pour retrouver notre concentration après chaque interruption.

Selon le journal, se concentrer dans de telles conditions demande trop d’efforts, et peut se révéler vraiment épuisant. Résultat : en descendant du train, les navetteurs se sentent très fatigués alors qu’ils n’ont pas énormément travaillé.

Regarder par la fenêtre

Que faire dans le train, alors? Rien. Ne culpabilisez pas de regarder les vaches par la fenêtre en ne pensant à rien: ce serait même plus productif. Surtout à la fin d'une journée de travail, où le travailleur a besoin de faire une coupure et de se vider l’esprit.

Karl-Heinz Geißler, spécialiste en gestion du temps, rappelle que l’être humain à chaque jour besoin d’une pause, d’un sas de décompression entre le travail et les loisirs. Respecter cette transition est important pour conserver sa productivité, car quand on a l’esprit préoccupé, on ne peut pas se donner à fond dans une activité, quelle qu'elle soit.

S’ennuyer est même bon pour stimuler sa créativité. C'est en effet quand l'esprit peut vagabonder que jaillissent les meilleures idées.

Source : Slate.fr

Publié :

Retour à la liste