Travailler debout au bureau: est-ce vraiment la solution santé?

C’est la question posée par nos confrères du Vif ce mardi: "travailler debout au bureau, une solution miracle ou un coup marketing?"

Travailler debout

Selon le site d’infos, la mode du bureau "assis-debout" présente certes quelques avantages en termes de santé, mais ne permettrait absolument pas de brûler des calories.

La tendance est de travailler debout, attablé à un bureau réglable. Un concept qui a de plus en plus la cote auprès de nombreuses entreprises du monde entier soucieuses du bien-être physique et psychique de leurs employés. Leur but: lutter contre la sédentarisation au travail. Nous consommerions davantage de calories en position debout. Il s'agirait donc de LA solution idéale pour contourner le manque d’activité physique induit par nos modes de vie modernes.

La sédentarisation, identifiée par l’OMS comme un problème de santé mondial, est responsable de 3,2 millions de décès par an dans le monde. Les heures entières passées derrière le bureau et les moyens de transport passifs ont un réel impact sur notre santé: problèmes de surpoids, diabète et maladies cardio-vasculaires.

Toutefois, "d’après une étude menée par l’American College of Occupational and Environmental Medicine, le bureau "assis-debout" relèverait plus d’un bon coup de marketing que de la solution miracle”, reportent nos confrères du Vif. Ainsi, selon les scientifiques, "le métabolisme reste à peu près le même dans les deux positions". Ils ont observé que les employés disposant d'un bureau "dynamique" ne se lèvent en moyenne qu'une à deux heures de plus que leurs collègues. Au mieux, cela leur fera dépenser 60 kcal supplémentaires, soit l'équivalent d'une demi-bouteille de bière".

Notez cependant que cette technique a des avantages incontestables en termes de prévention des problèmes musculo-squelettiques tels que les maux de dos.

Retour à la liste