Travailler plus de 10 heures par jour augmente votre risque d’AVC

Date de publication: 20 déc. 2019

AVC

Travailler plus de dix heures par jour de façon prolongée, au moins cinquante jours par an, est associé à un risque d'AVC supérieur à celui encouru en travaillant moins, rapporte jeudi une étude publiée par l’American Heart Association. Le risque d’accidents vasculaires cérébraux serait ainsi doublé.

Sur les plus de 140.000 patients retenus, 0,9% ont rapporté un AVC, 29,6% (42.542) des temps de travail prolongés et 10,1% (14.481) des temps de travail prolongés sur plus de dix ans, indique l'Assistance Publique des hôpitaux de Paris dans un communiqué.

La notion de temps de travail prolongé a été définie comme étant de dix heures minimum par jour pendant au moins 50 jours par an. Elle a été associée à un risque de survenue d'AVC 29% plus important dans la population concernée que dans celle travaillant moins.

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi