Twittuler : résumez votre CV en 140 caractères

Publié : mercredi 7 mars 2018

Alors qu’avant, pour postuler, un long CV et une lettre de motivation solidement argumentée étaient incontournables, les réseaux sociaux offrent aujourd’hui bien plus de possibilités. Et si vous "twittuliez" pour répondre à des "twittoffres" ? Avec votre "CV Twitter" bien sûr, un CV en 140 caractères.

lessismore

Less is more

De nombreux coachs de carrière et gourous de la toile le martèlent : un profil sur des sites comme LinkedIn, Facebook et Twitter est indispensable pour quiconque cherche un job ou souhaite dynamiser sa carrière. Écumer les réseaux sociaux, suivre les bonnes personnes, élargir son propre réseau sont quelques clés pour se dégoter de belles opportunités de carrière.

Mais peut-on aussi postuler sur les réseaux sociaux ? Envoyer un tweet au responsable RH d’une entreprise pour laquelle vous souhaitez travailler est-il suffisant pour postuler ? Ça dépend. La plupart des entreprises n’acceptent que les candidatures par e-mail, d’autres exigent une lettre de motivation, mais d’autres ont succombé à l’idée de la "twittulation".

Parvenir à se présenter de manière concise est déjà tout un art en soi. C’est pourquoi les entreprises qui recherchent des personnes capables de communiquer de façon directe et habituées aux nouveaux médias recrutent parfois via Twitter ou demandent de limiter le message de candidature à la longueur d’un tweet.

C’est ainsi que, l’année dernière, le bureau d’intérim Accent a lancé une campagne dans laquelle les candidats devaient se vendre en 140 caractères, à l’instar de l’entreprise néerlandaise Neomax sur le site Web twilliciteer.nl. L’agence publicitaire en ligne Energize se contente elle aussi d’un court message de candidature pour savoir à qui elle a affaire.

Recherche active

La vraie twittulation a naturellement lieu sur Twitter. L’agence gantoise In the Pocket en connaît un rayon et a recruté beaucoup de ses collaborateurs de cette manière. "Nous cherchons surtout des jeunes, et tous ou presque sont désormais sur Twitter", affirme Pieterjan Bouten.

Wijs (anciennement Netlash) fonctionne aussi de cette manière. "Un tweet suffit à diffuser l’offre d’emploi auprès de tous ceux que notre entreprise intéresse", avance le CEO Bart De Waele.

FlandersDC va encore un cran plus loin et utilise activement Twitter pour dénicher des talents. Le directeur général, Pascal Cools, suit les profils intéressants et dresse de cette manière une shortlist de personnes qui pourraient, selon lui, travailler pour son entreprise.

Ces exemples parlent d’eux-mêmes : dans le monde des agences de marketing en ligne et de communication numérique, la twistulation n’est plus un phénomène bizarre. Les autres secteurs en sont toutefois moins friands et jetteront probablement votre candidature à la poubelle si vous ne l’envoyez pas par les canaux conventionnels.

Comment faire ?

Bon, et en pratique ? Vous avez un profil Twitter et êtes prêt pour votre première twittulation ? Synthétisez vos expériences et compétences très succinctement (un peu sur le modèle du pitch d’ascenseur) et envoyez votre candidature, de préférence sous forme de message privé, au recruteur. Ce n’est toutefois possible que si cette personne vous suit sur Twitter. Sinon, optez pour une mention (@ suivi du nom du recruteur).

Bien sûr, un tweet aussi court ne peut tout raconter de vos compétences et expériences. Il vaut donc mieux aussi y ajouter un lien qui renvoie à votre profil LinkedIn, à votre portfolio en ligne, votre CV vidéo ou toute autre page Web où le recruteur en apprendra plus sur vous.

Il est aussi recommandé d’utiliser le hashtag #twesume, ou un hashtag spécial propre à l’offre d’emploi si souhaité par le recruteur. Voici, par exemple, ce à quoi votre tweet pourrait ressembler :

Community manager expérimenté avec compétences en #SocialMedia, #Marketing, rédaction et plus ! CV sur http://link #twesume

Quoi qu'il en soit, veillez toujours à ce que votre message et le canal que vous empruntez épousent parfaitement la culture de l’entreprise auprès de laquelle vous postulez.

 

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi 2018 sur notre site internet 

Retour à la liste