Twitter en bourse : zoom sur les stars du web à Wall Street

Ça y est, Twitter est entré en bourse à 26 dollars par action. L’occasion pour nous de faire le point sur les stars du web qui l’ont précédé… avec plus ou moins de succès.

Facebook, le phénix qui renaît de ses cendres

Il y a peu, nous faisions le bilan sur les péripéties de l’aventure boursière de Facebook. En janvier 2012, Zuckerberg avait décidé de faire le grand pas et de lancer son entreprise en bourse. Ce fut une véritable catastrophe : en deux semaines, Facebook avait perdu un tiers de sa valeur. L’action Facebook avait atteint son taux le plus bas à 17,55$ en septembre 2012. Mais voilà, à la surprise générale, la boîte de Zuckerberg a enregistré des résultats trimestriels impressionnants au cours du premier trimestre de 2013. Résultat : l’action Facebook s’est envolée de 47% en une semaine, début août. De quoi inspirer son confrère virtuel Twitter…

LinkedIn, le top

LinkedIn, le premier réseau professionnel mondial, est aussi l’une des stars virtuelles de Wall Street. Contrairement à Facebook, il n’a pas connu de tumultes ni de revers à la suite de son entrée en bourse. Son action, fixée au départ (2011) à 45$, a plus que doublé depuis son lancement.

 

Groupon, le flop

En novembre 2011, le site du commerce électronique qui grouille de bonnes affaires, a également fait son entrée dans la cour des grands. Il a levé 700 millions dollars pour l’occasion, réalisant ainsi la plus grosse introduction boursière d’un groupe internet depuis Google. L’action Groupon n’a toutefois cessé de dégringoler depuis ce moment.

 

Yelp, la flèche montante

Yelp, le site d’avis et de recommandations des utilisateurs sur les meilleurs restaurants, magasins, lieux de vie nocturne, loisirs, services, etc., s’est lancé en bourse en mars 2012. En octobre de la même année, il a racheté son concurrent européen Qype pour 50 millions de dollars, s’imposant ainsi comme l’acteur principal du secteur.

 

Pandora, une timide remontée

En juin 2011, la webradio créée en 2000 et qui propose un service automatisé de recommandation musicale a levé 235 millions de dollars pour introduire la société en bourse. Depuis, Pandora a connu des hauts et des bas. Depuis la nomination d’un nouveau directeur général (l’ancien vice-président de Microsoft, Brian McAndrews), le 11 septembre 2013, les temps semblent meilleurs, puisque l’action a grimpé de 12%.

 

Zynga, la chute libre

Zynga, fondée en 2007 et devenue entretemps l’une des plus grandes sociétés de jeux web 2.0 sur réseaux sociaux, fut introduite en bourse en décembre 2011 à 1 milliard de dollars, dépassant ainsi l’introduction de Groupon et se plaçant deuxième sur le podium des introductions boursières des entreprises Internet (toujours derrière Google). Mais depuis un an, l’action n’a fait que chuter. De 10 dollars à l’origine, elle est désormais passée à 3,02 dollars.

 

 

Aujourd’hui, Twitter pèse entre 10 et 15 milliards de dollars. Le réseau compte 200 millions d’utilisateurs actifs. Son chiffre d’affaires est principalement fondé sur la publicité. Twitter connaît très bien ses utilisateurs et sait de quoi ceux-ci discutent entre eux. Il peut placer des publicités ciblées dans la Timeline des utilisateurs, en fonction de sujets ou de groupes précis.

 

Source : Trends Tendances et RTL Nieuws

Retour à la liste