Un Belge sur 8 s’est déjà fait porter malade… sans l’être

Date de publication: 14 févr. 2019

Malace

Un travailleur belge sur huit s'est déjà porté malade pour une autre raison que sa santé. C’est ce qui ressort d’une enquête de Securex, le prestataire de services RH, publiée jeudi. Les raisons principales de ces absences sont un proche malade, un besoin de récupération ou un mauvais équilibre vie professionnelle-vile privée.

La principale raison invoquée reste tout de même un membre de la famille malade (31% des cas). Car s’il est vrai qu’un congé familial existe en cas de maladie, d'accident ou d'hospitalisation d'un proche, il n’est cependant pas rémunéré et reste limité dans le temps. La solution des travailleurs est alors de se porter malade... sans l’être.

>> A lire aussi: Un congé de conciliation pour vous absenter quelques heures en cas d'urgence familiale

Par ailleurs, 17% des travailleurs se sont déjà absentés pour maladie sans avoir de problème de santé pour permettre un repos après une période chargée. Les trajets domicile-travail ou les difficultés à combiner travail et vie privée représentent également 17% de ce type d'absences, ainsi qu'un conflit avec des supérieurs ou des collègues (13%), des problèmes familiaux (8%) ou le manque de motivation (7%).

Les plus jeunes seraient les plus concernés puisqu’un jeune travailleur de moins de 25 ans sur quatre s’est déjà déclaré malade sans l’être. Soit deux fois plus que les plus de 25 ans (11 %).

Sans surprise, l'enquête pointe également les problèmes de climat au travail  tels que les problèmes de confiance, de justice ou encore d'exclusion.