Un Belge sur cinq ne se renseigne pas sur un employeur avant de postuler

Publié : Par

Plus d’un Belge sur cinq ne se renseigne pas sur la réputation d’un employeur potentiel avant de postuler. C’est ce qu’il ressort mercredi d’une enquête de Randstad, le spécialiste en ressources humaines. Les jeunes et les hauts qualifiés sont à l’inverse les chercheurs d’emploi les plus pointilleux.

> Voir aussi : Quel est le meilleur moyen de postuler pour trouver un emploi ?

Parmi les 78% de Belges à s’enquérir de la marque d’employeur – soit l’image et l’identité -, près de la moitié s’informe via le site internet de la société. L’avis des proches (42%) et les médias – en ligne (35%) ou en version papier (24%) – sont également des sources fortement utilisées.

> Voir aussi : Emploi: postuler facilement du bout des doigts

Les réseaux sociaux ont aussi leur intérêt, mais sont visités de manière très différente en fonction des profils. Ainsi, quatre jeunes sur 10 assouvissent leur curiosité via Facebook, tandis qu’un candidat haut qualifié sur quatre choisira de se renseigner sur LinkedIn. À l’inverse, Twitter n’attire que 6% des chercheurs d’emploi.

Les sites d’offres d’emploi et la publicité sont consultés, tous deux, dans 22% des cas.

Les critères les plus importants de l’employeur, aux yeux des postulants, sont le salaire et les avantages qu’il a à offrir, l’ambiance de travail, la sécurité de l’emploi et l’équilibre vie privée-vie professionnelle. Dans une moindre mesure, les conditions de travail flexibles, les perspectives d’avenir et l’accessibilité de l’entreprise jouent également un rôle dans le choix de l’employeur.

Retour à la liste