Un Belge sur cinq s’ennuie au travail

Rédigé par: M. Martin
Date de publication: 3 déc. 2018

Bore-out

Quelque 21% des travailleurs belges s'ennuient au travail et 5,6% ont un grand risque de bore-out, soit un épuisement professionnel par l’ennui. C’est ce qui ressort d’une enquête menée par Securex, le prestataire de service RH, auprès de 1.552 travailleurs.

Alors que 21 % des travailleurs s’ennuient parfois au travail, 8 % le sont régulièrement. Par ailleurs, 10 % des travailleurs estiment que leur travail est ennuyant, sans intérêt (8 %) ou sans défi quotidien (19 %).

Le risque? Le bore-out, soulignent les enquêteurs. En effet, quelque 5,6 % des travailleurs belges pourraient en être victimes et certains sont plus à risques que d’autres: les travailleurs de grandes entreprises, soit plus de 1.000 personnes, sont plus susceptibles de souffrir de bore-out (8 %), que leurs confrères des entreprises moyennes, soit entre 100 et 999 personnes, qui ont un risque beaucoup moins élevé (4 %).

Enfin, les jeunes travailleurs sont plus susceptibles d'être touchés par le born-out que les travailleurs les plus anciens, 7% contre 2 %. Les dirigeants, quant à eux, ont un risque de bore-out moindre (4 %), comparé aux travailleurs des fonctions exécutantes (6 %).