Un bon diplôme paie-t-il vraiment?

Salaire

Le niveau de rémunération des jeunes diplômés varie en fonction du diplôme obtenu. Si ce n’est pas un scoop, cet écart a cependant été objectivé par une récente étude publiée par le bureau Willis Towers Watson, le courtier en assurances et conseil. Lors de leur premier emploi, les Belges diplômés de l’enseignement supérieur gagnent 11% de plus que ceux sans formation supérieure.

Le niveau de rémunération entre jeunes travailleurs peut varier de façon assez sensible, peut-on lire dans le "Starting Salaries Report 2018". Ce dernier compare les niveaux de salaire de jeunes fraîchement diplômés ne bénéficiant d’aucune expérience professionnelle. Les personnes ayant arrêté leurs études après l’enseignement secondaire gagnent, en moyenne au maximum en début de carrière, 32.803 € bruts sur base annuelle alors que ceux ayant un diplôme de bachelier en poche gagnent d’emblée 11% de plus, avec un salaire annuel maximum moyen de 36.574 € bruts. Les titulaires d'un master arrivent à obtenir un salaire moyen maximum de 41.932 €, contre 47.446 € bruts pour les titulaires d’un doctorat.

Les mieux rémunérés sont les titulaires de bacheliers qui travaillent dans le secteur de l’information avec une moyenne maximale de 37.729 € brut par an. Ils sont suivis de près par les diplômés en droit (37.336 €) et en marketing (37.267 €). A contrario, ceux qui gagnent le moins sont ceux qui travaillent dans les secteurs du service à la clientèle et de l’assistance technique (35.818€) et des services administratifs (35.876 €).

Enfin, il ressort également de l’étude que ces moyennes de salaires pour les bacheliers débutant leurs carrières professionnelles en Belgique sont plus élevées que celles de leurs voisins français (35.418 €) et hollandais (37.003 €), mais sont inférieures à celles de l'Allemagne (46.547 € bruts par an).                                                                                                       

Retour à la liste