Un CDI pour les premiers diplômés de l’opération « Coup de Poing emploi » chez RESA

Rédigé par: Laurence Briquet
Date de publication: 6 juil. 2021
Catégorie:

Il y a quelques semaines, dix-sept gaziers ont été formés dans le cadre d’un partenariat entre le Gestionnaire de Réseau de Distribution RESA, le Forem et Technifutur®. A l’issue de cette formation, quatorze d’entre eux ont signé leur CDI, et certains en présence de Christie Morreale, la ministre de l’Emploi et de la Formation.

RESA - Forem Technifutur

Trouver du personnel qualifié dans des métiers techniques représente un gros challenge pour bon nombre d’entreprises. RESA, le principal gestionnaire de réseaux de distribution d’énergies en province de Liège, n’échappe pas à la règle, d’autant que l’intercommunale a entamé, il y a trois ans, une réelle transformation d’entreprise. « Nous avons redéfini nos défis stratégiques et nous souhaitons pouvoir les relever rapidement. Pour cela, nous avons besoin de personnel prêt à se retrousser les manches.

Si près de cinquante personnes ont été engagées en 2020 malgré le contexte de crise sanitaire, nous avons encore beaucoup de besoins, et en particulier de techniciens pour notre activité gaz », précise Gil Simon, Directeur général de RESA.

Une promesse

C’est donc dans ce cadre que RESA a récemment décidé de collaborer avec le Forem et Technifutur® pour organiser une opération « Coup de Poing emploi » pour former de nouveaux gaziers. le Forem s’est chargé des relations avec les demandeurs d’emploi et Technifutur® s’est occupé de la partie formation, organisée à 50% au centre de formation de RESA et sur ses différents chantiers et pour 50% chez Technifutur®.

L’opération « Coup de Poing emploi » reposait également sur une promesse : celle faite par l’entreprise d’engager au minimum 80% des candidats ayant réussi la formation. Mardi passé, sept d’entre eux ont signé leur contrat à durée indéterminée en présence de Madame la Ministre Christie Morreale, Ministre de l’Emploi et de la Formation, et d’autres le seront plus tard. Une initiative qui a ravi la ministre, tant le partenariat a été une réussite. « C’est effectivement une expérience très positive. RESA souhaitait engager du personnel cette année et ce n’est pas toujours facile de tout gérer en interne », explique-t-elle.

Christie Morreale

Christie Morreale, Ministre de l’Emploi et de la Formation

Objectifs dépassés

« Ils ont donc décidé de travailler en amont avec le service public de l’emploi pour faire matcher des demandeurs d’emploi et les besoins de l’entreprise. Et, au final, 84% des personnes se sont vues offrir un CDI. C’est au-delà des objectifs », ajoute-t-elle, précisant que la responsabilité du Forem est de « répondre aux besoins des entreprises ». « Nous aimerions faire comprendre à toutes les entreprises que nous avons la capacité de nous adapter et de proposer des formations sur mesure. Nous sommes flexibles et c’est vraiment une formule ‘Win-Win’, pour le Forem et pour l’entreprise ».

Du côté de RESA, on se félicite aussi du succès de cette opération. « Former des gaziers est évidemment très compliqué puisqu’il n’existe pas d’école du gaz.

Ce sont des profils très techniques », explique Dorothée Lepiemme, Directrice des Ressources Humaines chez RESA. « le Forem a reçu beaucoup de CV et de candidatures et des candidats ont été retenus. C’est une formation intense sur huit semaines qui nous a permis de voir à quel point les candidats étaient motivés.

De notre côté, nous leur offrons un CDI, ce qui est une marque de confiance car, après les avoir côtoyés pendant plusieurs semaines, nous n’avons pas de doute sur leur engagement vis-à-vis de nous », ajoute-t-elle.

Dorothée Lepiemme

Dorothée Lepiemme, Directrice des Ressources Humaines chez RESA