Un centre de diagnostic humain intégré qui emploie 350 personnes

Date de publication: 10 juin 2021
Catégorie:

Institut de Pathologie et de Génétique (IPG)

Situé à Gosselies, l’Institut de Pathologie et de Génétique (IPG) est un centre de diagnostic humain intégré qui emploie 350 personnes et réalise chaque année 350.000 analyses dans les domaines de l’anatomie pathologique et de la biologie moléculaire. L’IPG est aussi un des 8 Centres de Génétique Humaine reconnus en Belgique.

L’anatomie pathologique a pour objectif d’établir un diagnostic précis à partir de prélèvements humains. Cette mission est possible grâce aux expertises complémentaires de médecins pathologistes et de technologues de laboratoire. Ces derniers, titulaires d’un baccalauréat, réalisent la prise en charge technique des prélèvements : découpe macroscopique, enrobage, fixation, réalisation des coupes histologiques sont des tâches capitales où leur expertise fine est essentielle. Ils effectuent aussi des analyses immunohistochimiques à l’aide de systèmes automatisés. Les médecins pathologistes sont indispensables dans l’établissement des diagnostics médicaux. Le domaine de l’anatomie pathologique est très dynamique avec le développement de l’immunohistochimie, des analyses moléculaires et l’implémentation progressive de la pathologie digitale.

Le département de biologie moléculaire et cellulaire s’intéresse aux technologies permettant le diagnostic moléculaire ou cytogénétique de diverses affections. La mise en œuvre de ces analyses implique une collaboration étroite entre les technologues de laboratoire, les experts scientifiques et les médecins généticiens. Les technologues réalisent pratiquement les analyses et utilisent une large gamme d’appareillage de haute technologie (extracteurs, robots, systèmes de PCR, séquenceurs d’ADN...). Les experts scientifiques sont titulaires d’un master en biologie ou d’un doctorat et apportent une aide scientifique pour les diagnostics réalisés par les médecins généticiens. Les bio-informaticiens jouent un rôle essentiel pour développer et maintenir des outils d’analyses pour des tests moléculaires de plus en plus complexes.

Institut de Pathologie et de Génétique (IPG)

De plus, l’IPG propose aux patients un service de prise en charge multidisciplinaire intégrant des consultations médicales, assurées par les médecins généticiens, des consultations de conseil génétique assurées par des conseillers en génétique, un soutien psychologique assuré par les psychologues spécialisées dans les maladies génétiques, une aide assurée par les infirmières sociales et un suivi diététique assuré par les diététiciennes spécialisées dans la prise en charge des maladies métaboliques et génétiques.

L’IPG possède également une filiale, Bio.be, orientée vers la réalisation d’analyses pour les sociétés biotechnologiques et pharmaceutiques, notamment dans le cadre de développement de traitements innovants comme la thérapie cellulaire.

Depuis le début de la crise sanitaire, l’IPG a mis en place un laboratoire covid et réalise quotidiennement des analyses PCR et de séquençage pour le dépistage des variants.

En tant qu’acteur de santé, l’IPG permet à toute personne attirée par les sciences d’œuvrer, au travers des différents métiers, pour la santé des patients et pour la recherche.

 

>> Consultez toutes nos offres d'emploi