Un employeur peut-il obliger une employée enceinte à prendre son congé prénatal ?

Un employeur peut-il obliger une employée enceinte à  prendre son congé prénatal ? Le terme de ma grossesse est prévu pour le 29/07 mais je suis absente du 08/06 au 30/06. Ensuite, je souhaiterais reprendre le travail jusqu’au 20/07 inclus. Mon employeur peut-il m’obliger à  prendre cette période du 01/07 au 20/07 comme repos prénatal ?
La réponse de Kathy Dillies, SD Worx

Comme vous le savez, le congé de maternité comprend deux périodes:
-       le congé prénatal,  le congé que vous prenez avant l’accouchement;
-       le congé postnatal, le congé que vous prenez après l’accouchement.
 
Vous êtes obligée de prendre une partie du congé de maternité. L’autre partie est uniquement facultative. Voici une énumération des principes de base.
 

Repos prénatal

Le repos prénatal est une période qui couvre maximum 6 semaines avant la date présumée de l’accouchement (dans votre cas, le 29/07).
 
La majeure partie de cette période est en fait facultative. Vous êtes uniquement obligée de prendre congé la dernière semaine qui précède la date présumée de l’accouchement.
Quant aux 5 autres semaines, c’est vous qui décidez. Vous décidez si vous les prenez ou non, à  partir de quand, et si vous préférez les rajouter à  votre congé postnatal.
 
Mais attention ! Dès que vous avez entamé votre repos prénatal, vous ne pouvez plus l’interrompre.
 
Je suppose que l’absence du 08/06 au 30/06 est due à  une maladie ou à  des vacances. Si vous n’avez introduit aucune demande auprès de votre employeur pour débuter votre repos prénatal pendant cette période d’absence, vous pouvez normalement reprendre le travail à  partir du 01/07.
 
Vous décidez quand commence la période facultative du repos prénatal. L’employeur n’a pas voix au chapitre concernant cette décision. Il ne peut pas vous obliger à  prendre ce congé. Sa seule obligation est de ne pas vous faire travailler la dernière semaine avant la date présumée de l’accouchement. Étant donné que vous avez prévu d’arrêter de travailler le 20/07, cela ne pose aucun problème.

Congé postnatal 

Le congé postnatal dure 9 semaines. Vous êtes obligée de prendre congé durant l’intégralité de cette période. Le congé commence automatiquement le jour de l’accouchement. Vous pouvez y rajouter les jours de repos prénatal facultatifs que vous n’avez pas pris avant l’accouchement. Cette décision ne revient qu’à  vous. L’employeur ne peut vous contraindre à  les prendre ou non.

Retour à la liste