Un fondateur de start-up sur trois se dit stressé au quotidien

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 18 août 2021

C'est ce qu'il ressort du baromètre bien-être 2021, réalisé par Start it @KBC et Mensura.

start-up

Dans le cadre de la deuxième édition du baromètre du bien-être des start-ups 2021, publié sur le site engineeringnet et réalisé par Start it @KBC et Mensura, des fondateurs de start-up ont répondu à un questionnaire sur divers sujets tels que le niveau de stress et d'énergie, le bien-être physique et mental, l'humeur et l'engagement au travail.

Les résultats sont sans appel : la crise sanitaire et son impact sur le monde entrepreunarial ont des lourdes conséquences. Il ressort que le nombre de fondateurs stressés quotidiennement ou plusieurs fois par semaine a doublé et un fondateur sur quatre (26%) déclare ne plus avoir d'énergie au moins plusieurs fois par semaine.

Près d'un entrepreneur sur deux (44%) a le sentiment de courir après le temps au moins plusieurs fois par semaine alors qu'un quart (25%) des répondants perdent patience presque tous les jours et sont facilement irritables.

En revanche, le bilan n'est pas seulement négatif. Il y a du bon, aussi. Comme l'année dernière, les fondateurs de start-up restent très satisfaits de leur travail : 81% le trouvent presque toujours agréable et 77% se disent "passionnés".

Deux entrepreneurs sur trois (60%) indiquent que leurs plaintes émotionnelles et physiques sont clairement liées à leur start-up. Pour 83% d'entre eux, la pression du travail et le temps sont les principaux responsables. Enfin, un peu plus de la moitié (53%) des répondants ne parvient pas à trouver un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle, contre 22% l'année passée.

>> À lire aussi : La révolution de l'entrepreunariat est en marche

>> Consultez toutes nos offres d'emploi