Un job dans les réseaux internet : pourquoi pas vous ?

Rédigé par: Philippe Van Lil
Date de publication: 23 août 2023

Depuis bientôt trente ans, internet est partout. À telle enseigne qu'on ne pense souvent à sa connexion que lorsqu’elle fait défaut. Les infrastructures des réseaux ne s'entretiennent pourtant pas toutes seules. Il faut du monde pour les faire tourner et on en cherche…
VOO
Fournisseur d'accès internet, de services de téléphonie et de télévision, VOO cherche encore pas moins de 36 nouveaux collaborateurs.trices rien que cette année. Pour quoi faire ? Comme l'explique Céline Parzibut, Education & Knowledge Manager, « parce que nous poursuivons la mise à jour de notre réseau pour amener l’internet à très haut débit à tous nos clients. En outre, nous devons continuer d’assurer notre service à la clientèle - installation de boîtiers, modems, etc. - et la maintenance du réseau existant, qu'il s'agisse de coaxial ou de fibre optique. »

Compte tenu de ces exigences, mais aussi des pénuries de main-d’œuvre qualifiée, VOO a lancé sa GIGA'cadémie. Cette structure unique, qui fonctionne également au bénéfice de ses sous-traitants, assure des formations pour les sept fonctions les plus critiques. Outre les métiers de poseurs et régleurs du GIGA réseau, il s'agit de dessinateurs chargés d'établir les plans de réseaux, d'entrepreneurs chargés de la direction des travaux d'infrastructures souterraines et aériennes, et de diverses catégories de technicien.ne.s, que ce soit pour la gestion du réseau en interne ou l'installation chez les clients.

Gare au vertige !
Ces formations sont d'autant plus incontournables que les métiers spécifiques du câble liés aux technologies déployées par VOO ne sont enseignées nulle part ailleurs. Et, bonne nouvelle, pas besoin de compétences préalables exigées pour suivre ces formations. Comme le souligne notre interlocutrice, « si vous disposez d’une base en électricité, c'est évidemment un plus, mais ce n'est pas du tout une obligation. La première exigence, c'est la motivation, notamment parce qu'il faut souvent travailler en extérieur, l'autre étant de ne pas avoir le vertige. Il faut aussi avoir son permis de conduire. »

Les formations sont de longueurs variables en fonction de la complexité des métiers concernés. Pour une fonction d'entrée comme celle de technicien.ne clients chargé de l'installation, elles s'étalent sur 15 jours, suivis par une période de tutorat, soit une forme de stage de 2 à 4 semaines. Ces formations combinent théorie et pratique. La GIGA'cadémie dispose bien entendu de tous les équipements auxquels les techniciens seront confrontés par la suite, en ce compris une maison connectée… et des poteaux, question notamment de tester si vous avez ou non le vertige !

Une reconversion optimale
Jessica Valli est passée par ce centre de formation, ce dont elle se félicite aujourd’hui. Pour elle, il s'agissait d'une reconversion professionnelle ; auparavant, elle était factrice. « Malheureusement, j’ai été victime d'un accident fin de l'an dernier. Ceci m’a valu plusieurs mois de convalescence et m'a forcée à changer de job, car je ne pouvais plus parcourir 15 kilomètres par jour. Je ne voulais pas me retrouver dans un travail à la chaîne, mais plutôt acquérir de nouvelles compétences. De surcroît, j'adore tout ce qui est technique ; j'ai par exemple rénové toute une maison de mes propres mains. »

Le destin a bien fait les choses : pendant sa convalescence, un technicien VOO est venu faire une installation chez elle. Après avoir discuté avec lui, elle s’est demandé si un tel job ne pourrait pas aussi lui convenir à elle. « Je lui ai demandé le numéro de son patron et, de fil en aiguille, me voilà aujourd’hui technicienne en télécommunications chargée des installations chez les clients, après une formation à la GIGA'cadémie bien entendu. » De son passage dans cette structure, elle retient qu’« il faut bien sûr assimiler beaucoup de choses en peu de temps : le fonctionnement du réseau,  sa modernisation, la façon dont on devra travailler, etc. Finalement, c'est une expérience très gratifiante ! »
 

Jessica Vali - Voo [square]

Céline Parzibut, Education & Knowledge Manager,