Un job qui assure !

Rédigé par: Magali Duqué
Date de publication: 10 mars 2023
Catégorie:

Feprabel

Enfant, vous rêviez d’être pompier, médecin, policier, avocat ou (tout simplement) super-héros… Et si vous deveniez un peu de tout ça en même temps ? Être courtier en assurances offre d’innombrables débouchés, mais surtout des perspectives stimulantes dans différents secteurs.

« On aura toujours besoin de courtiers ! » s’exclame Patrick Cauwert, CEO de FEPRABEL (La Fédération des Courtiers en Assurances & Intermédiaires Financiers de Belgique). Que ce soit pour assurer un bien immobilier, protéger son entreprise, se défendre, obtenir réparation, être efficacement conseillé, réparer les dégâts, s’armer contre le vol... C’est toujours vers son courtier qu’on se tourne. Un courtier ne propose pas (que) des produits d’assurances, il vend surtout des solutions. Qui rendent parfois beaucoup plus que des services ! En bref, il ra-ssure.

L’humain d’abord
Bien sûr il y a les comparateurs en ligne… Et d’autres outils extrêmement pratiques pour se renseigner sur les diverses options possibles. Mais, la matière est subtile et pleine de pièges et nécessite d’avoir un professionnel à ses côtés et en plus, en cas de sinistre, le client a toujours besoin d’un contact humain pour l’accompagner dans ce moment de stress », insiste Patrick. Qui pourrait dire le contraire ?

Face à l’actuelle (r)évolution digitale, le métier de courtier préserve le côté humain. Pour notre expert, c’est fondamental : « On peut imaginer une machine qui donne de très bons conseils, en théorie. Mais lorsque surgit l’imprévu, il faut s’adapter en fonction de la situation et avoir une vision claire des législations, des pièges et des problèmes qui se posent, afin de défendre l’ensemble du dossier ».

Une valeur ajoutée
Aujourd’hui, le client devient hybride. Il jongle avec l’immédiateté du numérique. Notamment grâce à des applications innovantes Made in Belgium, comme par exemple My Broker : une app qui permet de réunir tous les contrats (privé, professionnel, familial) en un clic sur son smartphone. Mais, dans la pratique, ces outils perfectionnés ne remplacent pas l’écoute et le conseil, qui sont une vraie valeur ajoutée pour cibler les besoins et répondre aux attentes des assurés.

Des (bonnes) places à prendre
Bonne nouvelle ! « Il y a des places à prendre », confirme Marie Kentros, responsable Communication chez Feprabel. « C’est un métier en pénurie. Avec de belles opportunités à la clé. Pour les jeunes diplômés, mais aussi pour les personnes qui ont l’impression d’avoir fait le tour de leur carrière et qui veulent se reconvertir. Si on entend souvent dire que le métier de courtier tend à se rajeunir, ce n’est pas seulement une question d’âge. C’est parce que c’est une activité qui évolue avec son temps. Qui se réinvente continuellement avec les avancées technologiques ».

La loi de l’attraction
L’avantage, aussi, en assurance, c’est que toute personne qu’on rencontre, tout être humain, toute structure juridique, est un client potentiel. « L’argent ne tombe pas du ciel. Mais, dans ce métier, si on travaille sérieusement, on peut très bien gagner sa vie.» souligne Patrick. En prime, « les contrats ont une durée d’un an, mais se renouvellent tacitement. Donc, dès la deuxième année d’activité, vous pouvez déjà estimer combien vous allez gagner. Votre portefeuille est très stable. C’est une particularité bien connue des initiés. Par conséquent, vous savez que l’année suivante, vous aurez un matelas ». En toute franchise, c’est assurément rassurant et attractif, quand on débute, non ? Sans compter qu’un contrat dure en moyenne plus de 5 ans, selon les branches… Alors, on signe où ?

Que des bonnes raisons d’aller au Salon « Soyons le changement » !
Vous êtes à la recherche d’un premier emploi stimulant ? Vous aimeriez vous reconvertir dans un secteur porteur ? Tous les profils sont les bienvenus au Salon Feprabel qui se tiendra le 22 avril au Business Village Ecolys à Namur. C’est l’événement immanquable pour découvrir un environnement de travail attractif. Au programme ? Des dizaines de courtiers à courtiser pour apprendre les ficelles du métier, du job dating, de la bonne humeur… et des contrats d’embauche.

Inscrivez-vous gratuitement sur www.mondreamjobassurance.be !


Patrick Cauwert   Marie Kentros
Patrick Cauwert, CEO et Marie Kentros, responsable Communication chez Feprabel