Un jour annuel offert pour aller faire du volontariat

Les 350 employés de Protime peuvent prendre un jour de annuel pour aller faire du volontariat, sans prendre congé. 

bénévolat

Depuis cette année, Protime offre à ses employés la possibilité d'effectuer du volontariat pendant une journée et durant leurs heures de travail. Chaque Protimer peut choisir une œuvre de charité qui lui tient à cœur. Au total, Protime fait don de 350 jours de travail à la société.

De nombreux employés sont allés aider dans les régions qui ont été touchées par les inondations, mais aussi dans les centres de vaccination.

Sophie Henrion, porte-parole de Protime : « Le temps est notre activité, mais la solidarité est l’une de nos valeurs fondamentales. C'est pourquoi nous considérons qu'il est de notre responsabilité de consacrer du temps et de l'attention aux plus démunis. Pour la première fois, nous laissons nos employés choisir où ils veulent agir. Cette initiative a été demandée par nos collaborateurs eux-mêmes; ils veulent faire la différence non seulement dans leur travail, mais aussi en dehors, dans les initiatives qu'ils soutiennent et par lesquelles ils se sentent concernés. Ils en retirent une satisfaction et s’impliquent alors davantage dans leur organisation. C'est ce que nous voulons réaliser avec Great Place To Work. »

Une tendance depuis le Covid

Les Protimers et les organisations caritatives ne sont pas les seuls à encourager cette initiative. Lode Godderis, professeur de médecine du travail à la KU Leuven, est également adepte et y voit une tendance depuis le Covid : 

« Le volontariat parrainé par l'employeur nous vient des États-Unis et s’installe progressivement chez nous. Les entreprises encouragent de plus en plus leurs employés à travailler comme bénévoles pendant les heures de travail. Cela fait partie de la stratégie de responsabilité sociale des entreprises, mais cela va bien au-delà. Dans leur choix d'organisations caritatives, les entreprises veulent montrer ce qu'elles défendent ainsi que les valeurs et normes qu’elles considèrent importantes. Et elles entendent diffuser ces valeurs non seulement sur le lieu de travail, mais aussi par le biais du bénévolat. Donner aux employés le choix de l'organisation caritative à soutenir renforce le lien qui existe entre l’entreprise et eux-mêmes. En outre, le volontariat joue un rôle important pour les entreprises en leur permettant de conserver et de continuer à motiver leurs employés actuels et d'attirer de futurs collaborateurs. »

Aider les collègues dans le besoin

Tiffany Sainlez, qui occupe la fonction de Key Account Manager chez Protime, a choisi d’aider un collègue touché par les inondations en juillet.

« Après les inondations dans la province de Liège mes collègues et moi-même n’avons pas hésité une seconde à retrousser nos manches pour aider l’un de nos collègues sinistré. Nous nous sommes rendus à Olne pour trier les affaires qui pouvaient encore être sauvées, racler et nettoyer la boue dans sa maison. 

Le projet Time for Society nous permet de choisir si nous voulons agir à titre personnel ou en équipe. Nous avons choisi ensemble le projet et nous le ferons à nouveau l’année prochaine. Cela fait partie de la culture d’entreprise et Protime est très attentive à ce que la théorie soit mise en pratique. Ce ne sont pas des paroles en l’air ! »

>> À lire aussi : 3 choses à savoir sur le bénévolat

>> Consultez toutes nos offres d'emploi