Un nouveau calcul de la pension prévu pour janvier 2019

Publié : lundi 31 juillet 2017 Par

Le Conseil des ministres a approuvé jeudi en première lecture un avant-projet de loi supprimant la limitation de l’unité de carrière pour le calcul de la pension, qui vise à “mieux récompenser le travail presté”, selon l’expression du ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine, relayent notre confrères de la RTBF.

> Voir aussi : En Europe, les femmes touchent 40% en moins que les hommes à la pension

Il s’agit de permettre à ceux qui poursuivent le travail après une carrière complète (45 ans) de se constituer des droits de pensions supplémentaires”, a-t-il expliqué dans un communiqué.

Aujourd’hui, un travailleur salarié ou indépendant, qui a commencé sa carrière professionnelle à 18 ans et qui part à la retraite à 65 ans après avoir travaillé de façon continue et à temps plein, comptera 47 ans de carrière. Pourtant, sa pension ne sera calculée que sur 14.040 jours, soit 45 années.

> Voir aussi : Pour plus d’un Belge sur deux, le travail ne sera pas tenable jusqu’à la pension

Au 1e janvier 2019, les choses changeront puisque le calcul des pensions tiendra compte de toutes les journées de travail, même de celles qui sont prestées après une carrière de 14.040 jours.

“Ceux qui ont une carrière professionnelle de plus de 45 ans seront donc récompensés et percevront, en comparaison avec la réglementation actuelle, un montant de pension plus élevé”, a souligné Daniel Bacquelaine (MR).

> Voir aussi : Les indépendants belges se préparent mal pour la pension

Cette mesure, qui donne suite à la recommandation de la Commission de réforme des Pensions 2020-2040, traduit la volonté du gouvernement de renforcer le lien entre la carrière prestée et le montant de la pension, expliquent la RTBF.

Par ailleurs, le ministre des Pensions prendra un arrêté royal qui modifie la prise en compte des périodes de chômage et de prépension dans le calcul de la pension.

À l’avenir, celui qui travaille effectivement se constituera des droits plus importants que celui qui est en chômage ou en prépension, a poursuivi le ministre.

> Voir aussi : Comment fonctionne le système de pension à points?

Retour à la liste