Un post-it peut-il réduire votre stress ?

Publié : dimanche 17 septembre 2017

Tant pis pour les fabricants de logiciels. À l’ombre des suites informatiques, il existe un outil simple permettant de reprendre pied au milieu du tournis quotidien. Une relique des temps modernes : le post-it, ce petit bout de papier que l’on colle et décolle à volonté.

Bien utilisé, il permettrait d’améliorer la gestion des priorités. La « stratégie du post-it » s’inspire du kanban, une méthode mise en place dans les usines Toyota. Chez le constructeur nippon, la transmission des informations est gérée grâce à une petite étiquette (le kanban) qui suit la voiture tout au long de la chaîne de montage. Signifiant le « juste-à-temps », le kanban a deux principes centraux : visualiser son travail et limiter son travail en cours.

C’est un phénomène bien connu, qui concerne la mémoire à court terme. Quand elle est encombrée par de multiples tâches à accomplir, ça produit du stress, explique Pierre Mongin, spécialiste du mind mapping et auteur de « Mieux s'organiser ». Regardez ce qui se passe avec la gestion des courriels, qui arrivent en continu, créant des thromboses comme les voitures sur une bretelle d’accès à l’autoroute. Noter sur un post-it, c’est fluidifier le trafic et donc combattre le stress.

> Découvrez aussi: 10 activités inutiles qui vous font perdre du temps au bureau !

Contrairement à la todo list, la stratégie du post-it permet d’avoir toujours en visibilité les tâches en cours. La première étape consiste à noter sur des post-it les tâches à faire : une par post-it de différentes couleurs. Par exemple rouge pour urgent, jaune pour moins urgent. Vous placez tous les post-it dans la colonne « Backlog ». Lorsque vous êtes prêt, vous en remontez un ou deux dans la colonne « En cours » et vous passez à l’action. 

> À lire aussi: 5 astuces pour gérer vos e-mails en 5 minutes !

La clé est de limiter le travail en cours à deux ou trois post-it. Car qui est capable de faire plus de trois choses en même temps sans surchauffe ? Une fois la tâche effectuée, le post-it passe dans la colonne « Faits ». Là, vous pouvez prendre une petite seconde pour vous congratuler. Avant de retourner chercher un post-it dans la colonne « Backlog » et… recommencer.

À LIRE : Mieux s'organiser, par Pierre Mongin, InterÉditions, 224 p., 17 €.

> À la recherche d'un nouvel emploi?

Retour à la liste