Un secteur qui connaît un important turnover

Date de publication: 10 juin 2019
Catégorie:

Turnover

Transporteur au niveau national spécialisé dans la distribution des produits alimentaires pour la grande distribution, la société Sebastien opère principalement en tant que tractionnaire pour d’importants acteurs (elle fournit uniquement le chauffeur et le véhicule tracteur). Cela lui permet d’offrir à son personnel des horaires fixes et prévisibles et une grande stabilité d’emploi.

De 10 à 40 véhicules et de 12 à 45 chauffeurs en moins de 15 ans

Comment de plus petits acteurs comme les PME peuvent-elles tirer leur épingle du jeu, dans un marché toujours plus globalisé et où les marges bénéficiaires extrêmement faibles impliquent d’importants volumes pour être rentable?

«Comme dans beaucoup d’autres secteurs, nos quelques plus gros clients représentent environ 70% de notre chiffre d’affaires, tandis que les 30% restants sont constitués par une large panoplie de petits. Cela nous permet de connaître une croissance régulière et le développement de l’emploi tout en s’assurant une bonne stabilité. Nous devons néanmoins être très vigilants, prévoyants en termes financiers et maîtriser nos coûts», explique Paul Hamels, qui dirige depuis ses débuts la société anonyme Sebastien, transporteur créé en 2005 et basé à Fosses-la-Ville dans la province de Namur.

Paul Hamels [square]

Un faible turnover dans un secteur où il est pourtant très important

La pénurie quasi structurelle de chauffeurs affectant le secteur du transport depuis de nombreuses années, place ces derniers dans une position qui génère d’importants et incessants mouvements. «C’est vrai qu’il y a toujours beaucoup de mouvements dans le secteur, où les chauffeurs veulent voir si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs. Chez nous, les horaires étant fixes et prévisibles à 95% toute l’année du fait de la typicité de nos clients, ce n’est pas le cas. Le rythme et la qualité de vie que cela permet, associés à la bonne ambiance générale, sont en effet très appréciés par nos collaborateurs.»

Un métier qui demande engagement et sérieux, mais aussi de la courtoisie

«Nous allons recruter 2 à 3 chauffeurs fixes. Nous privilégions la main-d’œuvre la plus locale possible, encore une fois au bénéfice de la qualité de vie. Nous recherchons des gens sérieux, ponctuels et rigoureux, mais aussi courtois. Ils représentent en effet l’image de l’entreprise, et ce faisant, ils contribuent à la satisfaction et à la fidélisation de nos clients.»

>> Toutes nos offres d'emploi dans les métiers du transport & logistique