Un tiers des travailleurs belges reçoivent des chèques-repas

Publié : jeudi 9 août 2018 Par

Un tiers des travailleurs belges reçoivent des chèques-repas, rapporte une étude réalisée par Acerta, le prestataire de services RH, auprès de 40.000 travailleurs. Plus souvent, ce sont les employés (40 %) qui en reçoivent par rapport aux ouvriers (16 %).

Chèque-repas

Le chèque-repas existe depuis plus de 30 ans et a encore un bel avenir devant lui, estime Olivier Marcq, juriste pour Acerta. "La proposition récente de les convertir en espèces sonnantes et trébuchantes n'a pas abouti. Au fil des années, les chèques-repas se sont en effet adjugé une valeur symbolique propre: ceux qui reçoivent ces chèques ne s'en déferont plus si facilement."

Parmi les entreprises qui n’emploient que des employés, 64,8 % d’entre elles ont instauré les chèques-repas. Celles n’employant que des ouvriers sont moins preneuses puisque le pourcentage n’atteint plus que 10,1 %.

Les chèques-repas comme avantage supplémentaire dans le package salarial sont plus populaires dans le marchant (29 %) que dans le non-marchant (23 %). Il ressort également des chiffres que plus la taille de l’employeur est importante, plus il y a des chances que celui-ci instaure les chèques-repas.

Retour à la liste