Un travailleur sur quatre aurait déjà abandonné ses bonnes résolutions

Publié : jeudi 18 janvier 2018 Par

Repartir du bon pied pour la nouvelle année: beaucoup le disent et prennent alors de bonnes résolutions. C’est ce qu’a fait plus d’un travailleur sur cinq, selon un sondage publié par Tempo-Team. Mais ont-ils tenu leurs promesses?

D’après certaines études, le 17 janvier est le jour où les gens renoncent à leurs résolutions du Nouvel An. Pour mieux cerner ce phénomène, Tempo-Team a mené une enquête consacrée aux bonnes résolutions sur le lieu de travail. Il en ressort qu’un travailleur belge sur cinq profite de la période de fin d’année pour prendre certains engagements relatifs à son activité professionnelle et l’équilibre avec la vie privée.

Ce comportement est nettement plus fréquent chez les salariés qui se disent moins heureux à leur travail (35%) que chez leurs collègues plus heureux (21%). Or, bien que trois travailleurs sur quatre soient persuadés que les engagements peuvent être tenus, un quart n’y parvient pas, et les femmes encore moins que les hommes, un tiers contre 14%. En fait, un travailleur sur dix les abandonne déjà dans la première semaine de l’année. Deux semaines plus tard, ils sont près de 25% à les imiter.

Quelles sont les bonnes résolutions des travailleurs belges? S’inquiéter moins du travail (32%), prester moins d’heures supplémentaires (31%) et libérer davantage de temps pour la famille (27%) sont les trois bonnes résolutions les plus fréquemment citées par les travailleurs pour 2018. Ils espèrent également trouver un meilleur équilibre entre travail et vie privée (25%) et certains souhaitent demander une augmentation salariale (18%).

Ces résolutions sont nécessaires: environ la moitié des travailleurs se disent fréquemment préoccupés par le boulot et un peu moins (quatre sur dix) éprouvent même des difficultés à trouver un sommeil paisible.

Une autre conclusion intéressante de cette étude est que les travailleurs de moins de 35 ans sont nettement plus nombreux à prendre des résolutions concernant leur carrière, contrairement à leurs collègues âgés de plus de 50 ans.

>> Vous cherchez un emploi ? Cliquez ici pour découvrir nos 1.300 offres d'emploi !

Retour à la liste