Un travailleur sur quatre travaille à temps partiel en Belgique

Date de publication: 15 mai 2019

En Belgique, un travailleur sur quatre (25 %) travaille à temps partiel, une proportion plus grande que dans l’Union européenne (19 %). C’est ce qui ressort d’une étude publiée par la Banque nationale de Belgique (BNB) sur les formes d’emploi atypiques, relaye Belga.

Travail à temps partiel

La forte proportion du travail à temps partiel est liée à l’existence de différents dispositifs tels les congés thématiques, interruptions de carrière ou encore les crédits-temps.  À l’inverse des autres pays européens, le travail à temps partiel en Belgique correspond dans la plupart des cas à un choix opéré par les travailleurs eux-mêmes : "2 % le sont de façon involontaire, contre 5 % dans l’UE", observe la BNB.

Le temps partiel concerne quatre fois plus de femmes que d’hommes.

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi