Un travailleur sur trois se rend au travail à vélo

Date de publication: 14 juin 2022

Et près d'un employé sur cinq qui vient au bureau à vélo fait plus de 30km par jour. C'est ce qu'il ressort d'une étude Acerta.

vélo

De plus en plus de personnes se rendent au travail à vélo et parcourent de plus longues distances. Près d'un employé sur cinq qui vient au bureau à vélo fait plus de trente kilomètres par jour. Cela représente une augmentation de 11 % par rapport à 2016.

Un employé belge sur trois (33 %) se rend au travail à vélo. C'est ce qui ressort d'une analyse d'Acerta. La distance augmente également : 18 % font plus de 30 kilomètres par jour aller-retour. La courte distance (jusqu'à 5 km aller-retour) est le plus souvent parcourue à vélo (29 % des salariés cyclistes). Quelque 20 % d'entre eux parcourent jusqu'à 10 km et 21 % jusqu'à 20 km par jour.

Pourtant, même ceux dont la distance domicile-travail est supérieure à 50 km optent de plus en plus pour le vélo. 7 % couvrent désormais plus de 50 km. En 2016, cette proportion n'était que de 2 %. Ceci est bien sûr dû à la popularité du vélo électrique.

Toutes les générations pédalent

Les trentenaires sont les plus fervents pédaleurs (25,6 %). Un nombre non négligeable de quadragénaires (24 %) et de quinquagénaires (24,2 %) se rendent également au travail à vélo de temps en temps.

"Ces dernières années, la mobilité durable est également devenue une priorité absolue dans les entreprises, et tout le monde en profite : il y a moins d'émissions, moins de temps perdu dans les embouteillages, les employés sont en meilleure forme et l'employeur paie moins de carburant", explique Charlotte Thijs, experte en mobilité chez Acerta Consult.

"Un salarié belge sur quatre peut désormais louer un vélo via son employeur, comme l'a montré une récente enquête que nous avons menée avec le bureau d'études Indiville. 32 autres pour cent n'ont pas encore cette option mais trouveraient le vélo en location intéressant. Avec un maximum de 0,25 € d'indemnité vélo par kilomètre effectivement parcouru, il peut également constituer pour les salariés un complément financier appréciable. Environ 20 % des employés cyclistes reçoivent actuellement une indemnité de leur employeur pour se rendre au travail en pédalant", conclut-elle.

>> À lire aussi : Moins de stress ? Rendez-vous au travail à vélo !

>> Consultez toutes nos offres d'emploi