Un travailleur sur trois victime de comportements abusifs au travail

Rédigé par: M. Martin
Date de publication: 29 janv. 2019

Harcèlement

Les comportements abusifs (harcèlement moral, agressions, discrimination,…) auraient considérablement augmenté sur le lieu de travail en un an à peine. C’est ce qui ressort d’une étude du prestataire de services RH, Securex, menée auprès de 1.500 travailleurs.

Ainsi, selon l’étude, les faits de harcèlement seraient en hausse de 28%, ceux de harcèlement moral de 14% et de discrimination de 13%.

Globalement, 32% des salariés belges disent avoir été confrontés à une ou plusieurs formes de comportement abusif au travail, soit une hausse de 11% en un an. Ils sont aussi 21% à déclarer y souffrir d'agression quand 17% parlent de harcèlement moral, 16% se disent victimes de discrimination et 5% ont même le sentiment de subir un comportement sexuel non souhaité.

Cependant, si ces nombres sont élevés, les plaintes restent quant à elles très rares. "Moins d'un employé sur 100 qui se sent victime de comportement abusif au travail soumettra une requête à son service de prévention et de protection au travail", explique Securex.

Il reste toutefois à savoir si ces faits sont réellement plus fréquents ou si c’est la perception des comportements qui se modifie. Car pour Securex, le mouvement #Metoo n'est certainement pas étranger à l'évolution concernant le harcèlement sexuel.