Une formation pour intégrer un Conseil d’Administration

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 31 mai 2021

Hec

Parmi la pléthore de formations proposées par l’École de gestion de l’Université de Liège, on retrouve notamment la certification en gouvernance d’entreprises. 
En seulement trois mois, les participants en ressortent formés et opérationnels pour entrer en fonction dans un Conseil d’Administration.

La formation gouvernance se déploie dans le cadre d’un programme d’ "Executive Education", de formation continue. « C’est-à- dire qu’il s’adresse essentiellement à des travailleurs, à des personnes qui exercent parfois depuis longtemps dans le milieu professionnel », explique Didier Van Caillie, professeur à HEC ULiège et directeur académique du certificat en gouvernance d’entreprises.

Plus largement, ce certificat universitaire s’adresse à toutes les personnes soucieuses d’acquérir les bases nécessaires à l’intégration d’un Conseil d’Administration (CA) ou d’une structure de gouvernance, que ce soit dans le monde associatif ou dans le secteur privé. Tant les hard skills que les softs skills y sont développées : les cours concernent tantôt de la théorie juridique et financière, tantôt de l’apprentissage en matière d’animation d’équipes, de gestion de projets et de réunions. « Le but est que nos étudiants ressortent opérationnels de cette formation et qu’ils soient d’emblée utiles dans un CA », complète le directeur académique.

--> Télécharger gratuitement la brochure de la formation 

Aucun prérequis n’est nécessaire. « Nous avons différents profils qui participent à notre formation : des personnes qui ont déjà une entreprise et souhaitent mettre en place dans leur structure un CA ou des travailleurs élus par leurs collègues pour les représenter au CA. Nous avons un large spectre de profils variés, ce qui rend le cours intéressant et motivant à donner. On voit que les étudiants prennent goût au cours et cela forme une belle promotion. Il y a un esprit de famille qui nait assez vite. C’est très satisfaisant de voir cela. »

Une certification responsable et éthique

La formation se développe comme suit : 8 à 10 sessions de cours -entre 3 et 8 heures de cours maximum- dispensées sur trois mois, en journée les samedis - et exceptionnellement un mardi ou un jeudi. Celles-ci portent sur des thématiques particulières telles que les rôles et responsabilités d’un administrateur, la prise de décisions stratégiques dans un CA, comment animer un CA, comment interagir avec les autres membres pour être le plus constructif possible, etc. « Nous avons aussi un session très importante sur le thème de comment inclure la dimension éthique et la sustainability dans les discussions et projets d’un CA. »

De nos jours, la RSE, la dimension éthique et environnementale est plus que jamais importante au sein des entreprises, comme le pointe Didier Van Caillie : « Initialement, le certificat était construit dans une logique de gouvernance actionnariale. Il était donc perçu comme un outil destiné à défendre les intérêts des actionnaires. Aujourd’hui, il a évolué, nous nous focalisons sur la gouvernance partenariale. C’est d’ailleurs pour cela que je pense que notre public actuel est mixte. Lors de la dernière session, deux tiers des participants venaient du monde associatif ou assimilé et un tiers venait de PME. »

Qui dit certificat universitaire dit test final. La formation gouvernance se clôture sur d’une part un examen sous forme de QCM formel à cours ouverts pour vérifier que la matière a bien été assimilée, et d’autre part, sur un jeu de rôle : une simulation d’un CA réel pour valider les acquis avec une série d’aspects à préparer. « Il y a des documents préparatoires et des aspects sur lesquels réfléchir. Chaque étudiant présente son aspect et le soumet à discussion afin que nous puissions évaluer comment il a construit son argumentaire et comment il interagit avec les autres. »

 

Téléchargez gratuitement la brochure de la formation en complétant le formulaire ci-dessous.