Une indexation salariale historique pour les employés de la CP 200

Date de publication: 5 janv. 2023

Plus de 500.000 employés  du secteur privé (CP 200) vont voir leur rémunération mensuelle augmenter de 11,08% dès le mois de janvier. Qu’est-ce que cela implique ? Tour d’horizon avec le spécialiste RH Acerta.

argent

Le mécanisme d’indexation automatique des salaires maintient les salaires des employés au niveau du coût de la vie. Cette année, l’économie a été confrontée à une inflation vertigineuse en raison des prix très élevés de l’énergie et de la perturbation des chaînes d’approvisionnement, ce qui a entraîné une indexation des salaires historiquement élevée.

Comme l’indexation automatique des salaires est réglementée par des Conventions Collectives de Travail (CCT) sectorielles en Belgique, elle n’a pas lieu au même moment pour chaque travailleur. Pour la CP 200 et certains autres secteurs, l’indexation des salaires est effectuée chaque année en janvier.

L’indexation s’applique au salaire brut du travailleur. Un employé dont le salaire mensuel brut est de 2500 euros peut s’attendre à percevoir un salaire de 2777 euros à partir du 1er janvier 2023, soit une augmentation salariale brute de 277 euros par mois. Lors de la conversion d’un salaire brut à un salaire net, il faut tenir compte de facteurs tels que la retenue ONSS et le précompte professionnel. Dans un certain nombre de situations, le travailleur a également droit à une réduction d’impôt.

Pour janvier 2023, l’indexation des salaires de la CP 200 a été fixée à 11,08 %. Vu que plus de 500 000 employés relèvent de cette commission paritaire, il s’agit d’une grande partie des travailleurs belges.

>> À lire aussi : Indexation salariale : comment cela va se passer ?

>> Consultez toutes nos offres d'emploi

Source : Acerta.