Une prime de 327 euros octroyée aux infirmier(ère)s des soins de santé fédéraux

Publié : mercredi 11 octobre 2017 Par

À la fin de l’année, 95.000 infirmiers et infirmières du secteur privé des soins de santé vont recevoir une prime de 327 euros brut, à la suite d’une décision des ministres de la santé, Maggie De Block (Open Vld), et de l’Emploi, Kris Peeters (CD&V), explique Belga.

Selon le journal Het Laatste Nieuws, les deux ministres oeuvrent depuis un certain temps à un projet d’accord social dans le secteur des soins de santé fédéraux. Ce dernier détermine notamment les conditions de travail et salariales des quatre prochaines années.

Un point sensible existe cependant : celui qui possède un diplôme plus élevé est davantage rémunéré, pour le même emploi, qu’un collègue disposant d’un diplôme moins élevé. Le gouvernement souhaite changer les choses. Pour ce faire, certains travailleurs devront être augmentés... mais cela coûte de l'argent.

Le gouvernement avait prévu à cet égard une enveloppe de 50 millions d’euros, mais le projet n’a été transmis que lundi par les deux ministres aux partenaires sociaux, ce qui est beaucoup plus tardif que prévu.

Ainsi, les salaires pourraient ne pas pouvoir être adaptés cette année, car employeurs et syndicats doivent encore soumettre le projet à leurs membres. Mais les 50 millions d’euros seront tout de même utilisés et répartis sur les 95.000 membres du personnel infirmier du secteur des soins de santé privé qui percevront une prime brute de 327 euros.

La nouvelle classification de fonctions dans le secteur entrerait en vigueur par la suite.

Retour à la liste